Accueil > Mars 2008 > « Hergé : Lignes de vie » de Philippe Goddin

« Hergé : Lignes de vie » de Philippe Goddin

Récit :

Pour célébrer le centenaire de la naissance d’Hergé, les éditions Moulinsart ont confié à Philippe Goddin, « hergéologue » réputé, la rédaction de sa biographie. Outre l’accès que l’auteur a eu, grâce à Fanny Rodwell, à de nouvelles sources telles les archives personnelles et familiales d’Hergé [correspondance, carnets de notes, albums photos privés], il apporte à ce travail,
minutieux autant que volumineux, auquel il a consacré trente années, un éclairage nouveau en y intégrant des documents inédits [photos, lettres etc.] provenant de sa collection propre ou de collections privées ainsi que de nombreux témoignages. Le but poursuivi par le biographe a été de replacer Hergé dans son époque tant d’un point de vue historico-politique qu’artistique et sociologique. Il apporte des réponses sur des questions telles que : Hergé était-il le petit fils du roi Léopold II ? Son enfance fut-elle grise? A-t-il vécu la guerre
dans l’indifférence ? Était-il raciste, mysogine? A-t-il voulu quitter la Belgique ? Pourquoi était-il dépressif ? Aimait-il Tintin ?…

Avis :

Ce n’est pas une simple biographie écrite par un connaisseur de l’oeuvre d’Hergé. C’est une véritable bible du dessinateur, sans doute, le plus connu dans le monde. Richement illustré par des photos inédites, ou par des documents totalement inconnus du grand public, Goddin réalise un tour de force en offrant aux fans de Tintin une véritable encyclopédie de référence.

En tant que Belge de naissance, j’ai grandi en lisant les « Tintin » sans penser ce qui se passait de l’autre côté de la page. Ce livre de plus de 1000 pages est pour tout inconditionnel d’Hergé, le livre qu’il faut posséder dans sa bibliothèque.

À chaque page le lecteur découvre une anecdote ou des photos qui sont sublimes.

À posséder de toute urgence.

Auteur :

Philippe Goddin est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la vie et l’oeuvre d’Hergé. Il a publié plusieurs ouvrages sur cette création d’exception qu’il analyse depuis plus de trois décennies avec passion,
émerveillement et minutie. Il a eu la chance de connaître Hergé personnellement et a fréquenté
nombre de ceux qui l’ont connu. Ancien secrétaire général des Studios Hergé [poste qu’il occupa durant 10 ans],
il en a orienté les recherches et le travail d’archivage permettant la publication de l’ambitieuse et méthodique
Chronologie d’une oeuvre [5 tomes parus à ce jour].

Références :

Titre : Hergé : Lignes de vie
Auteur : Philippe Goddin
Éditeur : Moulinsart
ISBN : 978-2-87424-097-3

Publicités
Catégories :Mars 2008
  1. Bob Garcia
    16 mai 2008 à 8:49

    J’ai dévoré « Hergé, Lignes de vie » en un WE, impossible de sortir de ce livre avant d’avoir lu la dernière ligne… regrettant d’avoir déjà terminé quand je l’ai refermé.
    Avec cet ouvrage magistral, Philippe Goddin nous ouvre une porte sur le mystère du génie de Hergé. Après avoir lu les biographies d’Ajame, d’Assouline et de Peeters (toutes trois passionnantes avec des approches et des styles très différents), et les quelques 160 ouvrages consacrés à Hergé, on pouvait penser tout savoir sur le personnage et son oeuvre ; on comprend ici qu’on se trompait !
    Philippe Goddin nous livre de nombreuses informations inédites sur la genèse de l’oeuvre. Les premières années sont particulièrement éclairantes. L’iconographie est abondante et originale. On découvre entre autres choses que « Tintin en Amérique » était joué (au propre comme au figuré) bien avant « Les Soviets » et « Le Congo ».
    Grâce à un travail de fourmi, P. Goddin rectifie aussi, documents à l’appui, quelques lourdes erreurs, ou idées reçues, colportées d’un exégète à l’autre.
    On apprend encore que Hergé pourrait s’être inspiré d’un fait divers (le vol des bijoux de Sophia Loren) publié dans Paris-Match pour l’argument des « Bijoux de la Castafiore »… Et tant d’autres choses.
    Alors, ouvrage définitif sur Hergé ?
    Non, oeuvre à suivre, ce qui est bien plus passionnant. P. Goddin ne prétend pas avoir réponse à tout. Il donne des pistes, pose des questions, émet des hypothèses, et cite Simenon « Comprendre et ne pas juger »…
    L’enquête continue.
    La passion est intacte.
    Bob Garcia

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :