Accueil > Juillet 2008 > " Le diable l’emporte " de Sebastian Faulks

" Le diable l’emporte " de Sebastian Faulks

Récit :

Bond, James Bond est de retour. Et cette fois l’agent secret le plus célèbre n’a d’autre choix que d’affronter le Diable lui-même s’il veut sauver le monde. Pourra-t-il empêcher le pire alors qu’un avion de ligne britannique disparaît et que se multiplient les signes avant-coureurs d’un conflit planétaire ? Écrit par le romancier Sebastian Faulks pour saluer le centenaire de la naissance de Ian Fleming, Le Diable l’emporte reprend les aventures du légendaire espion de Sa Majesté là où son créateur les a laissées, au sommet de la guerre froide. Un brillant hommage, dans la meilleure tradition du suspense qui a fait le succès mondial de 007, à l’écrit comme à l’écran.

Avis :

Je viens de vivre une expérience troublante : lire un James Bond !

Je ne le cache pas, je suis un grand fan de l’agent 007, mais jamais je me suis plonger dans les romans racontant les aventures de Bond. J’avais sans doute peur de ne pas retrouver la même énergie et toute l’action que l’on retrouve dans les films.

Donc, j’ai commencé la lecture du dernier Bond et je me suis pris au jeu. L’auteur arrive à s’imprégner de l’oeuvre de Ian Fleming, que l’on croirai presque que c’est ce dernier qui l’a écrit.

Ce James Bond est pour moi plus proche de l’univers de Sean Connery que de Pierce Brosnan. C’est un univers sombre, mystérieux et un suspense à couper le souffle. Tout ce qu’il faut pour tenir en haleine le lecteur jusqu’à la dernière page. Il ne manquait que la musique du générique pour se croire dans un film.

Un Bond divertissant. Un régal et du plaisir sur toute la ligne.

Heureux de vous revoir Bond…

Auteur :

Sebastian Faulks est né en 1953 à Newbury. Il est l’auteur de nombreux romans, parmi lesquels Les Chemins de feu (Denoël, 1997), Charlotte Gray (Denoël, 1999)adapté au cinéma en 2002, Les Désenchantés (Flammarion, 2004) et L’Empreinte de l’homme (Flammarion, 2008). Il vit actuellement à Londres avec sa femme et leurs trois enfants.

Références :

Titre : Le diable l’emporte
Auteur : Sebastian Faulks d’après Ian Fleming
Éditeur : Flammarion Québec
ISBN : 9782081212398
Prix : 28,95 $

Toute reproduction interdite sans la mention https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Juillet 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :