Accueil > Août 2008 > " Champlain " de Mathieu d’Avignon

" Champlain " de Mathieu d’Avignon

Récit :

Lorsqu’on pense à la fondation de Québec et de la Nouvelle-France, un nom vient immédiatement à l’esprit : Champlain. À travers l’ensemble de ses récits de voyages, Champlain rapporte les faits qu’il juge marquants. Il construit du même coup une représentation de son propre personnage et un récit de la fondation. En éditant en 1632 une synthèse de ses publications précédentes, il retranche les noms de ses anciens collaborateurs et amis, en particulier ceux de François Gravé et de Pierre Dugua, deux autres « fonda teurs » longtemps oubliés, il passe du « nous » au « je » et s’attribue le rôle du fondateur unique. Champlain est pleinement conscient qu’au moment même de leur parution ses récits constituent des écrits « fondateurs » : ils confirment la « découverte/conquête » du territoire et la fondation d’une colonie française sur les rives du fleuve Saint-Laurent. Écrits fondateurs aussi d’une histoire et d’une historiographie nouvelles : avec les écrits de ses contemporains (Lescarbot, Sagard, les Jésuites), les récits de Champlain figurent parmi les premiers textes de l’historiographie québécoise, vers lesquels les historiens ont dû et doivent encore de nos jours se tourner pour comprendre les origines de Québec et de la Nouvelle-France canadienne, de la province de Québec et de la nation québécoise. Cet ouvrage porte sur le travail d’écriture et de réécriture de Champlain, sur l’utilisation de ses récits par les historiens, sur les différentes figures du « père », de même que sur les récits alternatifs de la fondation.

Avis :

Voici sans doute, l’essai le plus réussi de cette année. Depuis bien longtemps, aucun autre essai ne m’avait plus autant captivé, au point de retarder l’heure de me coucher jusqu’à très tard dans la nuit.

D’entrée de jeu, je lance à l’auteur Mathieu d’Avignon, que si un jour il donne une conférence, je souhaite y assister et je serai assis au premier rang.

Son écriture à la fois sérieuse dans ces recherches et légère qui permet de dépoussiérer le genre de l’essai, d’un parfois profond ennui. D’Avignon harmonise le tout avec un culot qui en fait son charme et qui en fin de compte se révèle avec brio.

L’histoire de Champlain n’est pas la partie de l’histoire la  » plus facile  » à raconter, car il s’attaque à un mythe. À la lecture de cet essai vous pourriez y apprendre que Pierre Dugua, sieur de Mons, supérieur de Champlain est le véritable homme à l’origine de la fondation de Québec et de la Nouvelle-France. Champlain est aussi l’homme qui dans sa quarantaine a épousé une fillette de 12 ans. Hic.

Champlain s’est imposé comme le fondateur et comme l’écrit d’Avignon :

Gravé, Dugua ou Henri IV mériterait aussi le titre de  » fondateur « .

Un livre brillamment réussi, comme on aimerait en lire plus souvent.

D’Avignon … Mes respects.

Auteur :

Mathieu d’Avignon (Ph.D) est historien consultant et cher cheur affilié au Groupe de recherche sur l’histoire de l’Université du Québec à Chicoutimi. Il est titulaire d’un doctorat en histoire obtenu à l’Université Laval en
2006. Il prépare une réédition intégrale, en français moderne, des récits de voyages de Champlain en Nouvelle-France.

Références :

Titre : Champlain et les fondateurs oubliés
Auteur : Mathieu d’Avignon
Éditeur : Pul (Les Presses de l’université Laval)
ISBN : 978-2-7637-8644-5
Prix : 40 $

Toute reproduction interdite sans la mention https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Août 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :