Accueil > Octobre 2008 > " La seigneurie de Mount Murray " de Louis Pelletier

" La seigneurie de Mount Murray " de Louis Pelletier

Récit :

En 1761, le gouverneur Murray concède la seigneurie de Mount Murray à l’un de ses officiers écossais, Malcom Fraser. Il aura fallu attendre l’avènement du régime britannique pour que cette importante partie du comté de Charlevoix, allant de La Malbaie jusqu’à Saint-Siméon, connaisse un peuplement et un développement stable.

Avec l’arrivée des colons, on assiste à l’implantation des moulins à scie et à farine, à l’essor de la navigation et des pêcheries, à la création de paroisses, du service postal et des cours de justice ainsi qu’à l’entrée en scène du commerce du bois d’?uvre. Toutes ces activités jalonnent l’émergence d’une communauté humaine dynamique et pittoresque.

Lors de l’ouverture du Saguenay et de la Côte Nord à l’industrialisation et au peuplement, les gens de la seigneurie et de La Malbaie prennent l’Initiative de créer, en quelques années seulement, de nouveaux villages et de nouveaux débouchés commerciaux, participant ainsi au rayonnement de leur région.

Louis Pelletier raconte cette épopée terrestre où, entre 1761 et 1860, quelques individus courageux et déterminés font reculer les limites d’un pays.

Avis :

C’est un récit percutant et émouvant que propose Louis Pelletier sur la seigneurie de Mount Murray, autour de La Malbaie. Les textes sont riches, avec beaucoup d’informations pertinentes, les photographies et les illustrations sont empreintes d’histoires et d’émotions.

Louis Pelletier s’est lancé un lourd et périlleux défi, celui de raconter un siècle d’histoire qui se situe entre 1761 et 1860. Mais est-ce réussi? Oui et très amplement.

L’écriture jubilatoire de l’auteur permet au lecteur de se laisser guider dans cette histoire. Une histoire de héros oublié, qui grâce à Pelletier, se retrouve au coeur d’une reconnaissance.

La troisième partie consacrée à l’un des officiers écossais, Malcolm Fraser, est particulièrement réussie.

Ce récit se lit comme un roman historique.

Une réussite.

Auteur :

D’abord enseignant dans les collèges classiques, Louis Pelletier a fait carrière au ministère de l’Éducation du Québec et à l’Institut national de la recherche scientifique, ainsi qu’à l’Université du Québec, comme sociologue, agent de recherche, directeur de recherche, directeur général et administrateur. Il s’est toujours intéressé à l’histoire, notamment à celle du comté de Charlevoix où son grand père avait jadis bâti une maison d’été que la famille occupe depuis.

Références :

Titre : La seigneurie de Mount Murray
Auteur : Louis Pelletier
Éditeur : Septentrion
ISBN : 978-2-89448-548-4
Prix : 44,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Octobre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :