Accueil > Octobre 2008 > Deux romans de Marthe Gagnon-Thibodeau sont réédités

Deux romans de Marthe Gagnon-Thibodeau sont réédités

PURE LAINE PUR COTON

Récit :

Quelle aventure!

Une aventure colorée et trépidante de deux frères de nationalité française, arrivés au Québec à la fin de la décennie 1920. Ils y prendront racine, y trouveront épouses et y passeront leur vie. Une vie pleine de soubresauts intéressants et inattendus, qui apporteront le succès au premier et mériteront la pendaison au second.

Fort en rebondissements et inspiré des mœurs de chez nous et des coutumes des années d’avant la fameuse crise économique, ce récit nous tient rivé à notre fauteuil tellement l’intérêt y est soutenu jusqu’à la fin.

Ce roman vendu à plus de 60 000 exemplaires, dans son édition originale, fait remonter à la surface tantôt les souvenirs d’hier, tantôt les secrets d’alcôve et les luttes avec la tradition pour s’ajuster aux valeurs nouvelles. Un agréable retour dans le passé. Pure laine, pur coton, un grand récit de Marthe Gagnon-Thibaudeau, initialement mis sur le marché en 1988, qui revient une seconde fois vingt ans plus tard.

LE MOUTON NOIR DE LA FAMILLE

Récit :

La suite de Pure laine, pur coton se devait d’être écrite par Marthe Gagnon-  Thibaudeau, ce qui fut fait en 1990.

Perturbé par une rancune qu’il nourrit depuis l’enfance, un être traumatisé menace une famille où un bonheur retrouvé semble enfin installé à demeure. L’innocence d’un enfant saura-t-elle contrer l’ambition malsaine de ce traître sans scrupules qui n’hésite pas à sacrifier tous ceux qu’il croise sur sa route pour assouvir sa soif de vengeance?

Un roman attendu qui raconte la vie québécoise contemporaine d’une façon des plus intéressantes.

Onésime se félicitait d’avoir eu la sagesse de se défaire de son emprise, d’avoir fui et refait sa vie. Il souriait au souvenir suave des heures passées à prêcher, à laisser sortir les éclats enfiévrés de son âme, devant ses disciples fidèles, qui buvaient ses paroles: on le vénérait, on l’adorait et il jouissait; son empire était petit, mais ses joies si grandes, si débordantes, si exaltantes!

Aujourd’hui publié en format semi-poche presque vingt ans plus tard, Le Mouton noir de la famille conclut l’étonnante saga de la famille Gagnon sur trois générations.

Avis :

Marthe Gagnon-Thibodeau a écrit des romans qui resteront dans l’histoire de la littérature québécoise.

Bien au-delà d’un style littéraire, l’auteure possédait une humanité envers ces personnages qui en faisaient une oeuvre unique. La réédition de ces deux romans prouve une nouvelle fois que sa carrière ne s’arrête pas, mais perdure au-delà de son décès.

Les romans toucheront une nouvelle génération de lecteurs qui vont ressentir ce que leurs parents ont eu comme sensation en lisant ces romans.

La vie de la famille Gagnon peut ressembler aux autres familles du Québec. Elle dépeint avec exactitude l’univers, les moeurs et les attentes de cette famille face à la vie.

Une oeuvre majeure qui prouve que la belle littérature ne meurt jamais. Un bel hommage aux familles québécoises, signé Marthe Gagnon-Thibodeau.

À lire d’urgence.

Auteure :

Rimouskoise d’origine, née en 1929, Marthe Gagnon-Thibaudeau a vécu une vie bien remplie. Après des études scientifiques et une carrière d’enseignante, elle accompagna son époux dans ses déplacements professionnels à travers le Canada. Elle entreprit ensuite sa course dans le monde, vécut en Europe, en Afrique du nord, dans les Antilles, visita plus de cent pays, de l’Australie à l’Alaska, de l’Inde au Koweit.

Ses périples ne l’empêchèrent pas d’avoir une famille, de se tailler une réputation enviable dans le monde des affaires, de présider à la direction de ses trois compagnies. À l’âge de la retraite, elle fit un retour aux études; l’administration et le droit l’attiraient.

Expérimentée, riche d’une vie intense, elle en vint à l’écriture. Ringuet l’ayant introduite aux charmes de la vie rurale, elle nous enchantera par ses sagas où priment nos moeurs; des histoires bien de chez nous où les sentiments dominent. En 1987, elle nous livre son premier roman: Sous la griffe du Sida, suivi de Pure laine, pur coton et sa suite Le Mouton noir de la famille. Chapputo nous conduit dans les mers du Sud, puis ce fut en 1991 Lady Cupidon et en 1993, Nostalgie. En 1994, elle nous présente une magnifique histoire de courage et d’espoir: La Boiteuse et le tome II Au fil des jours (1995).

À l’occasion du 20e anniversaire de la maison d’édition JCL, on demande à l’auteure de présenter deux romans: La Porte interdite lancé en 1996 et Le Commun des mortels en 1997. Dix ans d’écriture, dix romans à succès. Ses ventes totales dépassent alors les deux cent mille exemplaires.

Notons en terminant que Pure laine, pur coton, Le Mouton noir de la famille, La Boiteuse, La Porte interdite, Au fil des jours et Le Bal de coton ont commencé à vivre en Europe sous la bannière des Éditions de la Seine (Succès du Livre) présente dans tous les pays francophones d’Europe, de même qu’au Québec. Au début de 1996, une maison d’édition russe, Panorama international, a acheté les droits de traduction du 5e roman de cette auteure, Lady Cupidon, qui avait été publié en 1991. C’était la première fois qu’une romancière québécoise était traduite dans cette langue. Le Bal de coton, lancé en mars au salon du livre de l’Outaouais 1998 précède son plus récent livre, Bonheurs dérobés, qui a été présenté en primeur au Salon du livre de l’Outaouais 1999.

L’auteure est décédée le 13 novembre 1999 à l’âge de 70 ans.

Références :

Titre : Pure laine pur coton
Auteure : Marthe Gagnon Thibodeau
Éditeur : Éditions JCL
ISBN : 978-2-89431-372-5
Prix : 14,95 $

Titre : Le mouton noir de la famille
Auteure : Marthe Gagnon Thibodeau
Éditeur : Éditions JCL
ISBN : 978-2-89431-399-2
Prix : 14,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
http://madeinquebec.wordpress.

Publicités
Catégories :Octobre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :