Accueil > Octobre 2008 > " Faut-il que je sois encore violée ? " de Cynthia Sardou

" Faut-il que je sois encore violée ? " de Cynthia Sardou

Récit :

Enquête dérangeante d’une femme courageuse, pavé dans la mare à l’heure où le débat fait rage, ce livre, qui s’inscrit dans le puissant mouvement de refonte du système juridique entrepris par le gouvernement, est le récit de son combat acharné. Un combat au service des victimes …

Cynthia Sardou a enquêté sur notre système juridique, en Europe et en Occident, qui accordent tant d’indulgence aux criminels et trop peu d’attention aux victimes…Elle a découvert que dans 80 % des cas, les violeurs récidivent. Faut-il qu’elle soit encore violée pour qu’on entende son incompréhension et sa révolte ? Pour qu’on laisse les violeurs et les « serial killers » rééditer leurs exploits en toute impunité ?

Elle dénonce une magistrature irresponsable, lente et permissive, une certaine presse Française qui fait en « Une » la part belle aux bourreaux, un soutien aux victimes médicalement et socialement indigent, une politique Badinterienne accablante, plus soucieuse de réduire les peines des délinquants que de protéger les citoyens.

Membre de la « Délégation aux Victimes » fondée par Nicolas Sarkozy le 11 Octobre 2005, Cynthia Sardou a choisi, au-delà des abus sexuels, de mettre son épreuve passée — et sa notoriété — au service de la lutte contre toutes les formes de récidive. Elle a rencontré l’actuel Président de la République, contacté le Ministère de la Justice et de la Santé dans l’objectif d’ouvrir une fois de plus le débat – coté victimes-, et en y ajoutant des solutions.

Avis :

Cynthia Sardou est la fille de Michel Sardou. Dans son premier livre « Appelez-moi Lilou », elle livrait sur la place publique ces états d’âme sur son viol, mais aussi sur sa famille, dont son père. Ce livre était une sorte d’appel au secours envers son père.

Dans ce livre, elle mène une enquête sur ces dangereux criminels, mais aussi elle pose son regard de victime sur le système judiciaire français. Et ce n’est pas rose.

Aujourd’hui, elle met sa notoriété au service de la lutte contre toutes les récidives. Bien que ces violeurs ont été libérés voici quelques semaines, Cynthia Sardou, écrit avec franchise et émotion son épreuve.

Pour les personnes qui de près ou de loin ont connu cet acte ignoble, vont apprécier le livre, ceux qui pensent qu’ils trouveront des histoires cachées sur Michel Sardou, ce n’est pas le cas.

Un livre bouleversant.

Auteure :

Cynthia Sardou, Investigatrice, ancienne journaliste et correspondante aux USA pour la Chaine Canal Plus, a été kidnappée et violée par trois criminels, durant la nuit du 24 au 25 décembre 1999. Elle a raconté son cauchemar et sa lente rédemption dans Appelez-moi Li Lou (Editions du Rocher vendu à plus de 80 000 exemplaires), un témoignage où elle a tenté d’exorciser cette nuit tragique. Témoignage également utilisé par les grands professionnels qui luttent contre le crime.

Références :

Titre : Faut-il que je sois encore violée ?
Auteure : Cynthia Sardou
Éditeur : Éditions Alphée – Jean-Paul Bertrand
ISBN : 9782753802742

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
http://madeinquebec.wordpress.

Publicités
Catégories :Octobre 2008
  1. martial
    12 février 2009 à 9:45

    je suis desolé d u mal que l on t a fait subir!
    prend soin de toi! je t offre mon amitié en tout sincerité!!
    des vrais porcs ces mecs!
    d ailleur c es pas des mecs pour s en prendre a une femme y a vraiment rien de plus lache!
    meme un animal ne ferait pas ca!
    c est des merdes et encore le mot est faible!
    toucher une femme me revolte! un enfant c est pas mieux.
    tout mes amitiés et mon soutien quoi que tu fasses!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :