Accueil > Octobre 2008 > " Samuel de Champlain : L’entrepreneur, le rêveur " de Maurice K. Séguin

" Samuel de Champlain : L’entrepreneur, le rêveur " de Maurice K. Séguin

Récit :

Aussi étonnant que cela puisse paraître, aucun historien québécois n’a osé, depuis un siècle, entreprendre une biographie de Champlain. Les dernières qui ont été publiées sont signées par des historiens de langue anglaise tels Morris Bishop (1948), Samuel E. Morisson (1972), Joe C.W. Armstrong (1987) ou par un historien français, Hubert Deschamps (1951). Champlain est-il d’une stature trop considérable ? Il faut en effet une bonne dose d’audace pour se lancer sur ses traces à la fois abondantes et ponctuées d’énigmes. Le vrai Champlain a constamment échappé aux chercheurs trop pressés.

Stimulé par l’archéologue René Lévesque, Maurice K. Séguin a relevé le défi. Rapidement il constate le caractère mystérieux du personnage qu’il perçoit comme un « manager moderne ». Il entreprend de le suivre pas à pas. Il reconstitue les silences, imagine les chaînons manquants, pénètre dans son intimité, rétablit son quotidien. Souvent, il le fait sans preuve, mais toujours avec vraisemblance. Voilà toute l’originalité de cette biographie signée par un universitaire spécialisé dans une discipline aux antipodes de l’histoire. Séguin a lui-même tout à apprendre sur l’époque, sur son contexte. Pour sa propre compréhension, il échafaude une large documentation qui donnera naissance aux nombreuses gloses qui complètent fort bien son récit.

Séguin scrute constamment l’action de Champlain avec ses propres yeux. Si nécessaire, il se met dans sa peau. Il le perçoit comme un entrepreneur tenace, un rêveur lucide. Que pense-t-il de son mariage ? Séguin lui-même n’est pas un sentimental. Célibataire endurci et un brin timide, il se projette dans le personnage de Champlain et n’y découvre qu’une passion, réussir cet immense projet que son mentor, François Dupont-Gravé, lui a fait découvrir en 1603. Sa jeune épouse, Hélène Boullé, n’a d’autres choix que d’y souscrire.

Avec Maurice K. Séguin, chercheur d’une patience exemplaire, Samuel de Champlain a trouvé chaussure à son pied. Seule la mort pouvait arracher Champlain au défi qu’il s’était donné. C’est également vrai pour son biographe. Séguin est mort la plume à la main. Il a laissé un manuscrit inachevé de plus de 2000 pages : une partie chronologique a donné le présent ouvrage et une partie thématique est accessible gratuitement sur le site du Septentrion.

Le présent récit n’a rien d’une histoire d’amour, mais témoigne plutôt d’une passion que Maurice K. Séguin et René Lévesque cultivaient, secrètement pour le premier et au vu et au su de tout le monde pour le second.

Avis :

Voici une biographie qui tient la route. Plutôt d’écrire une énième vision de la naissance de Québec, le regretté, Maurice K. Séguin, a réussi un coup de maître.

C’est un imposant ouvrage qu’il consacre à cet entrepreneur, mais aussi à ce rêveur, Samuel de Champlain.

On y parle de ces différents voyages (fleuve Saint-Laurent, l’Acadie, Sorel), mais aussi de son retour en France, à  Londres et le livre apporte un éclaircissement sur la rédaction et la publication de ces voyages.

Champlain meurt dans la nuit de Noël en 1635, suite à une longue maladie.

Séguin avec son habilité à raconter les faits historiques, a écrit une biographie qui restera comme l’une des plus marquantes et la plus fouillée sur la vie de Champlain.

Monsieur Séguin, dormez en paix. La biographie est une réussite sur toute la ligne.

Un incontournable qu’il faut posséder dans sa bibliothèque.

Auteur :

Maurice K. Séguin a été professeur de géologie à l’Université Laval et consultant international. Au moment de son décès en janvier, il laissait un imposant manuscrit consacré à Samuel de Champlain. Pour ses proches et ses amis, la présente publication est avant tout un devoir de mémoire.

Références :

Titre : Samuel de Champlain : L’entrepreneur, le rêveur
Auteur : Maurice K. Séguin
Éditeur : Septentrion
ISBN : 978-2-89448-550-6
Prix : 39,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
http://madeinquebec.wordpress.

Publicités
Catégories :Octobre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :