Accueil > Octobre 2008 > " Le Chant des sorcières " de Mireille Calmel

" Le Chant des sorcières " de Mireille Calmel

Récit :

Dans la veine du Lit d’Aliénor et du Bal des Louves, la suite du magnifique Chant des Sorcières, une aventure historique et féerique, foisonnante et sensuelle.

Hiver 1484. A la cour d’Hélène de Sassenage, la jolie Algonde, parée de somptueuses robes, impressionne par sa vivacité d’esprit et sa grâce. Et pourtant… la jeune fille regrette le temps des sabots et des meules de foin, le temps des promesses de bonheur avec son Mathieu tant aimé.

Aujourd’hui, Algonde doit se garder de bien des dangers. Tandis que les courtisans s’amusent, les pièces du jeu se mettent en place. Tout peut lui être un piège, fomenté par Mélusine pour accomplir ses plans retors, ou par l’horrible Marthe, dont la noirceur d’âme semble n’avoir pas de limites… Et dans le secret du ventre d’Algonde grandit déjà celle qui détiendra le pouvoir de tout faire basculer.

Bien et Mal vont encore une fois s’affronter, et Algonde a beau redouter et refuser le destin qu’on lui a tracé, elle ne pourra rien éviter : le combat sera terrifiant.

Avis :

En plus d’être belle et séduisante, Mireille Calmel possède un talent d’écrivain qui de livre en livre gagne en intensité et en qualité. Pour le second tome du « Chant des sorcières« , Calmel à donner une plus grande densité a ces personnages qui sont de véritables bijoux littéraires.

Avec passion, sensibilité et sensualité, vous allez retrouver l’atmosphère très cinématographique de l’auteure.

Même si le roman est dédié à un lectorat majoritairement féminin, les hommes y trouveront aussi la passion pour cette histoire.

Son talent a déjà conquis un très large public en Europe et je lui souhaite le même succès ici au Québec, car il ne faut pas passer à côté de Mireille Calmel. Il faut là découvrir.

Magique!

Auteure :

Mireille Calmel a l’habitude de dire que l’écriture lui a sauvé la vie. Car lorsque, à l’âge de 8 ans, elle tombe gravement malade et est déclarée perdue, Mireille commence à écrire, par besoin d’extérioriser sa peur, mais aussi parce qu’elle croit profondément que tant qu’elle écrira, elle ne mourra pas.

Et inexplicablement, bien que les médecins aient renoncé, la maladie régresse. Peu à peu, Mireille reprend des forces, recommence à marcher. Elle travaille avec acharnement ses cours par correspondance, sans jamais cesser d’écrire : 250 poèmes, des chansons, un roman… Ce n’est qu’à quinze ans qu’elle retrouve une vie pleinement normale. Elle ne pense plus qu’à écrire, lire, chanter, vivre à tout prix.

Elle écrit des chansons, des nouvelles, des pièces de théâtre, dont l’une destinée aux adolescents sera couronnée d’un prix, chante dans les bals populaires, organise un festival de théâtre, monte des spectacles sur différentes scènes à travers la France…

En 1995, elle dépose un dossier d’insertion et obtiens le RMI pour écrire ce qui deviendra Le lit d’Aliénor. Cinq ans après, elle envoie son manuscrit à Bernard Fixot, avec qui elle signe son premier contrat. Et c’est le succès : plus de 100 000 exemplaires vendus en librairie en France, 800 000 exemplaires vendus dans le monde… Deux ans après, les héroïnes de son Bal des Louves rencontrent le même engouement auprès du public.

Mireille Calmel vit en Aquitaine, à Saint-Christoly-de-Blaye, avec son mari et ses deux enfants.

Références :

Titre : Le Chant des sorcières
Auteure : Mireille Calmel
Éditeur : XO Éditions
ISBN : 9782845633773

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Octobre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :