Accueil > Octobre 2008 > " Le dernier certif " de Michel Jeury

" Le dernier certif " de Michel Jeury

Récit :

En cette année 1962, la guerre d’Algérie s’achève dans les pleurs. De Gaulle réclame une élection présidentielle au scrutin universel et un monde nouveau s’ouvre où le certif ne peut survivre… À cinquante ans, l’institutrice Emma Béranger retrouve le village de Saint-André, lieu de souvenirs familiaux douloureux, et s’apprête à inaugurer une nouvelle année scolaire. Belle femme sensuelle et lucide, elle essaie d’affronter son âge et son veuvage avec sérénité mais voit le temps des possibles filer entre ses doigts… Même son métier est là pour le lui rappeler : cette année sera la dernière du certificat d’études. Un examen si précieux autrefois et si dévalorisé désormais qu’elle n’y présentera qu’une seule élève. Autre signe des changements qui s’opèrent en ces débuts d’années 1960, Paul Chabert, un « pied noir » riche et mystérieux, s’installe à Saint-André, bouleversant le village de par son passé et ses différences. Dès leur première rencontre, Emma pressent qu’avec ce bel homme tourmenté, elle pourrait bien réapprendre à aimer.

Avis :

Michel Fleury jouit d’une grande reconnaissance littéraire ainsi d’une grande popularité en Europe. Autant ces romans que les téléfilms inspirés de ces romans sont devenus des classiques de la culture francophone.

À 74 ans, l’auteur n’a rien perdu de sa ferve, de son écriture rafraîchissante, de son style littéraire si empreint de son passé. Fleury est comme le bon vin, il se bonifie en vieillissant, son dernier roman est un excellent cru.

J’ai toujours eu une admiration pour cet auteur, il fait partie de mes cinq écrivains que j’admire pour leurs dons de soi envers l’écriture.

À travers « Le dernier certif », vous allez être transporté dans les années 60 en France. Ces années avant mai 68, là où tout changera. Il retrace avec une minutie de peintre, les émotions, mais aussi ce début de souffle nouveau qui allait envahir la France quelques années après. De chapitre en chapitre, vous allez graduer dans les émotions et tomber sous le charme de ce jeune « pied noir » du nom de Paul Chabert.

J’espère que son roman trouvera autant d’admirateurs au Québec qu’il en a en Europe. C’est un auteur dont il faut avoir lu au moins un roman dans sa vie.

Magnifique !

Auteur :

Michel Jeury est né en Dordogne en 1934. Après des études au petit bonheur, du certificat au bac en trois ans, il devient instituteur et publie son premier roman, Le Diable souriant (Julliard, 1958). Puis il quitte l’enseignement et, après avoir fait tous les métiers, se consacre à l’écriture. La science-fiction d’abord : trente livres et de nombreuses nouvelles. En 1988, il publie son premier « roman paysan », inspiré de sa jeunesse : la trilogie du Vrai Goût de la vie, dont le premier volume reçoit le prix Terre-de-France / La Vie en 1988. Parmi ses nombreux titres, on peut citer, entre autres, aux Éditions Robert Laffont : La Vallée de la soie, La Charrette au clair de lune, La Nounou… Ces trois dernières années ont été publiés des romans plus contemporains : Le Jeune Amour, Les gens heureux ont une histoireL’Année du certif (36 000 exemplaires vendus), Les Grandes Filles (25 000 exemplaires vendus) ont été réalisés pour la télévision par Jacques Renard, avec Jean Yanne et Jacques Bonnafé, et ont recueilli d’excellentes audiences.

Références :

Titre : Le dernier certif
Auteur : Michel Jeury
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-11140-6

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Octobre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :