Accueil > Octobre 2008 > " Jusqu’au pied de la pente " de François Guérin

" Jusqu’au pied de la pente " de François Guérin

Récit :

Un homme qui sait ses jours comptés prend une conscience aiguë de son existence et par le fait même de l’existence humaine en général. Car dans le malheur, chacun est seul et celui qui cherche à atténuer sa peine, en la partageant avec autrui, recueille fréquemment l’incompréhension, la fausse compassion ou, dans le pire des cas, l’indifférence. Un regard gêné, un geste retenu, un embarras mal dissimulé, une parole calculée, tels apparaissent les signes de la difficulté à assister l’ami ou le parent qui exprime la douleur. Ce livre raconte l’histoire d’un malheur, celui qui questionne les choix et les décisions. Malheur qui remet sur le tapis nos emploi du temps inconsidérés et insouciants, qui met en lumière les limites de la liberté de choisir, dans cette vie de questionnements, de désillusions et de surcharge du temps qui caractérise notre époque actuelle. À travers ces fragments de jours incertains se construisent peu à peu la réalité du personnage et son adaptation à la menace qui pèse sur lui, permettant de partager brièvement sa solitude, son désarroi. À l’image de ce qui guette chacun de nous, un jour espéré lointain.

Avis :

François Guérin a réussi un coup magistral, en un peu plus de 300 pages il a écrit pas moins de 100 chapitres, courts, rythmés, qui donne pleine puissance à l’histoire.

Son écriture ressemble aux auteurs européens. Une écriture élégante, soignée et passionnante (ce que je ne retrouve pas toujours dans les auteurs québécois). Ici, tous les ingrédients d’un très bon roman sont dans ce livre et le résultat est explosif, percutant et tellement saisissant. Il faut d’ailleurs plusieurs heures avant que le roman ne nous quitte, tellement il est au profond de nous. Pourquoi? Parce que le lecteur sera le personnage central de l’histoire.

Concernant les dialogues, ils sont riches et tellement réels. Guérin a ce don — parce que dans son cas s’en est un — de prendre une photographie de nos vies et ensuite l’a racontée avec véhémence.

Un roman si rare. Donc, il ne faut pas passer à côté. À lire et à conserver dans sa bibliothèque.

Bravissimo maestro!

Auteur :

Né à Ottawa en 1952, François Guérin, après avoir cheminé en sciences de la santé, décide en 1973 de séjourner en France pour y étudier la composition musicale. Il suit alors des cours avec Jean-Étienne Marie et Pierre Schaeffer, tout en évoluant vers une maîtrise sur la perception musicale avec Michel Imberty à Paris. Il obtient son diplôme de l’Université de Nanterre en 1977. Il termine ce parcours avec Abraham Moles, décrochant un DEA en psychologie sociale à l’Université de Strasbourg, avant de revenir au Québec en 1981. Il poursuit alors simultanément une formation en informatique de gestion et un doctorat en musicologie à l’Université de Montréal, sous la conduite de Marcelle Deschênes, diplôme qu’il obtient en 1988. Après avoir enseigné la perception auditive et collaboré à diverses publications musicales, il travaille maintenant comme analyste en informatique, tout en accordant une place de plus en plus importante à l’écriture. François Guérin en est à son septième roman aux Éditions JCL: Après Mémoires d’outre-bombe (1998), Le Germe (1999), Messire Benvenuto (2001), et Sur la piste de Callas (2004), il nous offre en 2006 Prodige noir, véritable fugue littéraire sur fond d’histoire sociale. Il faut ensuite attendre deux longues années, soit en 2008, avant que le roman Jusqu’au pied de la pente paraisse sur les tablettes des librairies québécoises.

Références :

Titre : Jusqu’au pied de la pente
Auteur : François Guérin
Éditeur : Les Éditions JCL
ISBN : 978-2-89431-392-3
Prix : 17,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Octobre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :