Accueil > Novembre 2008 > " Un monde sans fin " de Ken Follett

" Un monde sans fin " de Ken Follett

Récit :

Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre (1990), phénoménale saga qui prenait place dans l’Angleterre du xiie siècle, au rythme de la construction d’une majestueuse cathédrale gothique. Deux siècles plus tard, autour du même édifice, nous retrouvons les descendants de ces héros, dans la ville fictive de Kingsbridge… 1327. Quatre enfants sont les témoins d’une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d’enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait bien mettre en danger la couronne d’Angleterre. Ce jour scellera à jamais leurs destinées… Gwenda, voleuse espiègle, poursuivra un amour impossible ; Caris, libre et passionnée, qui rêve d’être médecin, devra défier l’autorité de l’Église, et renoncer à celui qu’elle aime ; Merthin deviendra un constructeur de génie mais, ne pouvant épouser celle qu’il a toujours désirée, rejoindra l’Italie pour accomplir son destin d’architecte ; Ralph son jeune frère dévoré par l’ambition deviendra un noble corrompu, prêt à tout pour satisfaire sa soif de pouvoir et de vengeance. Prospérités éphémères, famines, guerres cruelles, ravages féroces de la peste noire… Appuyée sur une documentation historique remarquable, cette fresque épique dépeint avec virtuosité toutes les émotions humaines, à travers un demi-siècle d’histoire mouvementée…

Avis :

J’ai toujours eu pour Ken Follett une admiration profonde. Il est pour moi, l’un des plus grands auteurs contemporains que nous avons dans le monde.

« Peur blanche » m’avait littéralement sidéré et littérairement cloué le bec sur la perfection d’un auteur envers son texte. Si vous n’avez pas peur d’une brique de 1300 pages, offrez-vous le meilleur roman de l’année 2008 toute langue confondue.

Au quart de tour, il emmène le lecteur au coeur de l’Angleterre en 1327. Sous fond d’un thriller rondement bien mené, Ken Follett examine les moeurs de ce temps-là tout en nous faisans réfléchir sur les nôtres de notre époque.

Bizarrement, tout est pareil. L’ambition, les peurs, la maladie, les sentiments, la tristesse se ressemblent et ce roman historique est finalement très contemporain.

Un film ou une série serait l’aboutissement pour ce long travail de l’auteur.

Pour réaliser la traduction de ce livre, il aura fallu pas moins de trois traducteurs qui ont su respecter l’oeuvre originale. Soulignons aussi la magnifique couverture réalisée pour « Un monde sans fin ». S’il existait un prix de la meilleure couverture de l’année, je lui décernerais le premier prix.

Ce roman se permet largement le titre de « Best-Sellers ».

Un auteur unique pour une histoire captivante. Un heureux mélange pour une oeuvre unique.

Le livre de l’année!

Auteur :

kenfollett Ken Follett est né au pays de Galles, en 1949. Dès son premier roman, en 1978 (L’Arme à l’œil), qui reçoit le grand prix Edgar du roman policier, il s’est imposé comme l’un des plus grands auteurs de romans d’espionnage. Peur blanche, Le Vol du frelon, Le Réseau corneille (Robert Laffont, 2004, 2003, 2002) ont été traduits dans plus d’une vingtaine de pays. Trois de ses plus grands best-sellers ont été également adaptés au cinéma (Les Lions du Panshir, Le Code Rebecca et Le Troisième Jumeau).

Références :

Titre : Un monde sans fin
Auteur : Ken Follett
Éditeur : Michel Laffont
ISBN : 978-2-221-09619-2

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Novembre 2008
  1. 7 novembre 2008 à 12:23

    Wow! Je tombe sur ton blog par hasard… je suis en train de lire Les pilliers de la terre, il me reste 50 pages, et je retarde la fin… Je ne savais pas qu’Un monde sans fin était en quelque sorte la suite!!! Ça fait ma journée!

  2. madeinquebec
    11 novembre 2008 à 9:23

    Merci de découvrir le site. J’espère qu’il te plaît.
    « Un monde sans fin » est exceptionnel. Un roman vraiment réussi.
    À bientôt,
    Jean-Luc

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :