Accueil > Novembre 2008 > " La route de glace " d’Yves Viollier

" La route de glace " d’Yves Viollier

Récit :

Dans La Flèche rouge, Pierre, un jeune communiste français, tombait fou amoureux d’une très belle danseuse du Bolchoï, Maïa, à l’occasion d’un voyage en train joignant Saint-Pétersbourg à Moscou. Une passion commune que le début de la Seconde Guerre mondiale se chargea de réduire à néant… Treize ans plus tard, Pierre s’est résigné à reconstruire sa vie et connaît un mariage heureux avec la douce Hélène. Mais quand l’occasion se présente de retourner à Moscou, il ne peut résister : il part retrouver Maïa. Là-bas, les deux amants renouent, l’espace d’une nuit, avec la force dévastatrice de leur amour. Rentré dans son village, Pierre souffre mille morts. Comment peut-il abandonner Maïa ? De quel droit ose-t-il trahir Hélène et le fils qu’elle lui a donné ? Lorsque, quelques années plus tard, Maïa décide de profiter du passage du Bolchoï à Paris pour fuir le régime communiste, Pierre va l’aider sans hésiter. En faisant ce choix, il sait que pour lui et les gens qu’il aime, rien ne sera jamais plus pareil. Ce qu’il ignore, c’est que l’Histoire, une fois de plus, s’apprête à les rattraper…

Avis :

Il y a de ces romans qui par un heureux hasard se distinguent par leurs présences, par une écriture bien travaillée, par un souci du détail et par un décor dépaysant.

« La route de glace » est un de ces romans inattendus, auquel on ne prêterait pas trop d’attention, mais dont il ne faut pas passer à côté.

Laurent Viollier vient d’écrire un roman surprenant, un roman comme on en voit peu et dont on se souviendra longtemps.

C’est une belle et audacieuse histoire d’amour qui se passe dans les années 50. Le couple d’amants, Pierre et Maïa, seront rattrapé par le temps d’une façon incroyable.

Soulignons aussi l’ingéniosité de l’auteur de mettre en arrière-plan la sublime ville de Moscou.

Un très agréable moment, une découverte saisissante.

À lire sans hésiter.

Auteur :

Avec ses romans et récits publiés chez Robert Laffont, dont Les Saisons de Vendée, L’Étoile du Bouvier et, récemment, Les Lilas de mer, Les Sœurs Robin, L’Orgueil de la tribu et Elle voulait toucher le ciel, Yves Viollier a conquis un large public. Ce nouveau roman est la suite de La Flèche rouge (Robert Laffont, 2005).

Références :

Titre : La route de glace
Auteur : Yves Viollier
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-11088-1

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Novembre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :