Accueil > Novembre 2008 > " Plaisance " de Nicolas Landry

" Plaisance " de Nicolas Landry

Récit :

Avant même toute tentative d’exploration de l’Amérique, les grands bancs de poissons au large de Terre-Neuve attisaient déjà la convoitise des pêcheurs européens.

La France caressait le projet d’établir un poste permanent sur les côtes de Terre-Neuve afin d’y installer ses sécheries de poissons et de protéger ses navires. C’est à Plaisance que Louis XIV décidera de fonder une colonie permanente en 1655, qui passera rapidement sous la direction du ministère de la Marine.

À tour de rôle, pendant près de 60 ans, les gouverneurs, officiers de la garnison et visiteurs qui s’y succèdent multiplient les tentatives visant à améliorer la colonie et le sort de ses habitants, oscillant entre vision mercantile et désir de peuplement.

La perte de Plaisance à la suite de la signature du traité d’Utrecht en 1713 resserrera d’un cran l’étau autour de la Nouvelle-France.

Avis :

Nicolas Landry ouvre notre regard sur Terre-Neuve d’une façon élégante.

Disons-le tout de suite, Terre-Neuve était presque inconnue pour moi. À la lecture du livre, on s’aperçoit qu’elle regorge d’histoire aussi marquante que Québec.

Nicolas Landry, historien, se révèle aussi comme un auteur aux multiples talents. Les faits sont écrits avec une aisance et vulgarise l’histoire pour un large public.

À chaque chapitre, vous allez découvrir et apprendre plus sur une partie de l’histoire qui ne nous est pas familière.

Landry en conférencier doit être aussi un beau moment à passer en sa compagnie.

Je regrette cependant, que dans la conclusion il n’aborde pas le sujet de Terre-Neuve à l’heure actuelle. Son avenir, ses forces, ses combats à venir… Sans doute, pour le second tome.

À lire.

Auteur :

Nicolas Landry détient une maîtrise en histoire de l’Université de Moncton et un doctorat en histoire de l’Université Laval. Après avoir occupé des fonctions d’archiviste à l’Université Sainte-Anne et aux Archives nationales à Ottawa, il devient doyen des études puis professeur d’histoire au campus de Shippagan de l’Université de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Ses travaux portent essentiellement sur l’histoire des pêches chez les francophones de l’est du Canada du XVIIe au XIXe siècle.

Références :

Titre : Plaisance
Auteur : Nicolas Landry
Éditeur : Septentrion
ISBN : 978-2-89448-505-0
Prix : 29,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Novembre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :