Accueil > Novembre 2008 > " Au risque de déplaire " de Denise Bombardier

" Au risque de déplaire " de Denise Bombardier

Récit :

Comment susciter le débat dans une société qui le vit souvent comme une menace ? Au Québec, on n’aime pas « la chicane » et cette pusillanimité irrite à bon droit Denise Bombardier, qui ne voit aucun avantage à démissionner de ses idées et à rechercher en toutes circonstances l’unanimité et les consensus mous. Elle croit plutôt que c’est à la vigueur de ses débats internes qu’on juge de la vitalité d’une démocratie. Qu’ils portent sur les accommodements raisonnables, le climat politique et social, la vie intellectuelle ou l’éducation des enfants, les textes réunis ici, s’ils sont nés des sollicitations de l’actualité, concernent des enjeux permanents sur lesquels Denise Bombardier ne craint jamais de prendre position, et donc de relancer le débat, au risque de déplaire.

Avis :

Denise Bombardier aime donner son avis et surtout que le monde réagit à ses propos qui sont toujours très bien expliquer. Son écriture est si passionnante que le débat qu’elle souhaite prend vite forme. Ce livre retrace ces chroniques parues dans Le Devoir entre le mois de mars 2006 à avril 2008.

Heureux hasard des calendriers, son livre est sorti au moment des élections provinciales au Québec. Au passage, elle égratigne le Parti Québécois en écrivant :

C’est le parti d’un rêve brisé, un parti qui s’empêtre dans ses dogmes, ses contradictions et sa lassitude intellectuelle. C’est un parti à la recherche de son âme, un parti dérouté, épuisé par ses querelles intestines, qui doute non seulement de lui-même, mais surtout du peuple dont il est issu.

Elle n’est pas « politiquement correct » et encore moins, ne cherche l’unanimité dans ces propos. C’est cela que nous aimons, qu’elle brasse un peu les idées préconçues en nous donnant une nouvelle vision.

À la fin de ce récit, je me suis posé une question « Avec tout ce qu’elle a écrit, en s’attaquant presque à tout le monde. À-t-elle encore des amis? ». Seule, elle le sait.

Un livre au franc-parler, comme on aime tant.

Magnifique!

Auteure :

Journaliste, romancière et essayiste, Denise Bombardier est connue dans toute la francophonie. Éditorialiste à la télévision du réseau TVA, collaboratrice de Paul Arcand à la radio et chroniqueuse au Devoir, elle demeure une figure incontournable de la vie intellectuelle québécoise.

Références :

Titre : Au risque de déplaire
Auteure : Denise Bombardier
Éditeur : VLB Éditeur
ISBN : 978-2-8964-9034-9
Prix : 27,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Novembre 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :