Accueil > Décembre 2008 > “ Le blogue de Namasté – Tome 2 : Comme deux poissons dans l’eau “ de Roussy & Larivière + entrevue

“ Le blogue de Namasté – Tome 2 : Comme deux poissons dans l’eau “ de Roussy & Larivière + entrevue

Récit :

Depuis hier soir, j’ai l’impression de ne pas être moi. J’ai l’impression d’être à l’extérieur de mon corps, d’être spectatrice de ma vie. Je me regarde agir. J’ai eu un choc quand j’ai appris qui était mon fameux admirateur anonyme. Un si grand coup qu’on dirait que ça m’a fait sortir de mon enveloppe corporelle. Full étrange. Hier soir, par Messager, mon admirateur secret m’a envoyé la photo de quelqu’un que je connais très bien. Mais bon, faut toujours se méfier de ce qui se promène sur le Net, c’est rarement vrai. Tout le monde peut se faire passer pour n’importe qui. Alors j’ai demandé à cette personne de m’appeler, pour en avoir le cœur net. Pas eu besoin de lui donner mon numéro de téléphone, elle l’avait déjà. J’ai décroché et j’ai entendu sa voix. La voix de…

Avis :

Les jeunes filles en raffolent et je pèse mes mots. Lors des séances de signatures, elles attendent des heures pour signer leur exemplaire du livre “Le blogue de Namasté”. Car oui, ce livre s’adresse aux jeunes filles. Les jeunes garçons, lisez autre chose à moins que si vous voulez savoir comment fonctionne une fille, cela pourrait vous donnez des tuyaux.

Ce roman jeunesse a pris le pari de prendre la forme d’un blogue, où Namasté écrit ces états d’âme et ces mélancolies sur son blogue.

À travers ce roman, vous découvrirez le parcours quotidien de cette jeune fille de 13 ans. Les auteurs Roussy & Larivière, ont une écriture qui n’abrutit pas l’enfant, que du contraire, ils accompagnent l’enfant. Un style soigné avec leurs mots : “full”, “étrange”, “hot”, … Un pur délice.

Le cadeau de Noël idéal, chers parents, pour vos enfants.

Auteurs :

Comédienne et animatrice, Marie-Eve Larivière est surtout connue pour son rôle de Titania, dans Kaboum. Elle est porte-parole de l’événement « Lis avec moi » (12 au 19 octobre 2008). Maxime Roussy, quant à lui, est l’auteur de plus de 20 romans, dont la série culte des Pakkal, et il est le porte-parole du volet jeunesse de Phobies-Zéro. Voilà donc un tandem de créateurs fort sympathiques qui unissent leurs talents et leur passion pour les jeunes dans cette série incroyablement amusante et touchante.

Références :

Titre : Le blogue de Namasté – Tome 2 : Comme deux poissons dans l’eau
Auteurs : Marie-Ève Larivière et Maxime Roussy
Éditeur : Éditions Marée Haute
ISBN : 978-2-923372-36-5
Prix : 12,95 $

———————–

Entrevue avec Maxime Roussy

MiQ : Plutôt que d’écrire un roman jeunesse, vous avez écrit un roman sous forme d’un blogue. Pourquoi ce choix?
Maxime Roussy : Je trouvais tout simplement, que beaucoup de jeunes lorsqu’ils m’écrivent, me demandait de lire leurs blogues. Je me suis rendu compte, que c’est un nouveau genre littéraire et j’avais envie d’explorer cela.

MiQ : Si vous devriez définir Namasté, comment la définiriez-vous?
Maxime Roussy : C’est une fille très sensible, qui apprend très doucement que la vie peut être cruelle et à la fois très agréable. C’est une adolescente de 13 ans, qui est comme toutes les adolescentes qui se posent des questions, qui a la pression sociale qui font que parfois elle n’aime pas son corps, parfois elle n’aime pas ce qu’elle est, mais avec le temps, elle apprend à s’acceptée comme elle est devenue.

MiQ : Dans votre roman, après avoir répondu à un questionnaire niaiseux, elle dit : Maudit qu’on perd du temps avec ces niaiseries sur Internet”. Pensez-vous qu’Internet est rempli aussi de niaiseries?
Maxime Roussy : Oui. Il y a des choses très intéressantes sur Internet, mais aussi beaucoup de niaiseries qui nous font perdre notre temps. Reste que ces niaiseries, elle y a participé. Dans le fond elle s’est amusée à répondre à ces questions. Dans l’Internet, il y a de tout. Du bon et du mauvais.

MiQ : Qu’est-ce qu’un blogue vous a apporté de plus que l’écriture d’un roman jeunesse? Une plus grande liberté?
Maxime Roussy : Je voulais exploiter une nouvelle façon d’écrire. C’est écrit au “je”, donc cela vient changer la dynamique en terme d’écriture. L’écriture d’un blogue, m’a permis de rajouter des émoticônes, des images pour supporter le texte. Elle écrit comme une ado, donc il y a des expressions qu’elle utilise, qui sont plus adolescentes. J’essaye de m’imprégner de ce que je vois des adolescentes d’aujourd’hui, j’essaye de traduire tout cela pour le mettre dans ce roman, puis la manière de s’exprimer des jeunes filles d’aujourd’hui, c’est par l’intermédiaire du blogue. Je trouve cela très sain. Il y a une fille sur 4 qui a son propre blogue sur Internet.

MiQ : Est-ce que ces blogues sont devenus leurs nouveaux journaux intimes?
Maxime Roussy : Absolument. La seule différence qui est de taille est que le journal intime est personnel et un blogue est public. Tous les internautes peuvent le lire. À mon sens, cela a même un côté thérapeutique pour les filles.

MiQ : Comment vous êtes-vous partagé le travail avec Marie-Ève Larivière?
Maxime Roussy : C’est une écriture à quatre mains. La façon de procéder était que de mon côté j’écrivais le premier chapitre, ensuite Marie-Ève ajoutait des éléments et l’inverse aussi. Parfois j’ajoutais des détails dans ces chapitres. C’est comme une partie de ping-pong.

MiQ : Comment les jeunes reçoivent votre roman? Vous font-ils des commentaires?
Maxime Roussy : Je suis vraiment très heureux. Ils le reçoivent très bien. Les critiques sont bonnes, les jeunes m’écrivent pour savoir quand sortira le tome 3. Rien que sur ce sujet, je reçois deux courriels par jour. Le livre est sortira depuis bientôt presque deux mois et c’est inespéré. Le public fille est très différent du public garçon. Namasté est un roman pour les filles et elles sont plus ouvertes que les garçons. Les filles sont plus émotives, elles posent des questions. C’est un nouveau monde que je découvre, le monde des jeunes lectrices qui sont plus proche du coeur que de la tête.

MiQ : Dans le roman vous empruntez les expressions des jeunes. Ce fût-il difficile de s’approprier ce langage?
Maxime Roussy : En fait cela n’a pas été difficile, mais comme je suis puriste dans l’écriture, je souhaitais bien utiliser la langue française et à cela j’ai exploité leurs mots. J’ai dû tordre ma morale littéraire pour que le roman leur ressemble. Mais plus qu’elle va vieillir, moins elle va utilisée ces expressions. C’était une façon de parler à ces jeunes pour qu’ils deviennent presque une amie avec Namasté. Elles se reconnaissent en tout point dans mon roman.

MiQ : Combien de tomes allez-vous écrire de Namasté?
Maxime Roussy : En tout, la série comptera 12 tomes. Je veux l’emmener jusqu’au cégep.

MiQ : Est-ce que derrière ce roman, ne se cache pas une envie de voir cette série adaptée pour la télévision?
Maxime Roussy : C’est sûr que c’est intéressant. Mais c’est une avenue a explorée. D’un autre côté, il ne faut pas oublier qu’il y a des contraintes. La télévision et la littérature sont deux choses différentes. En télévision, c’est beaucoup d’intervenants. Il y a des producteurs, des diffuseurs, mais aussi beaucoup d’argent qui est en jeu. Si un jour Namasté deviens une série, ce sera tant mieux, si cela ne se fait pas, ce ne sera pas grave, puisqu’il restera les livres.

MiQ : Vos projets?
Maxime Roussy : Je travaille sur Namasté 3 avec Marie-Ève Larivière. Puis je vais écrire Pakkal 11. Ensuite, un nouveau projet pour les adolescents que je garde secret pour le moment.

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2008
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Décembre 2008
  1. Samantha Skrimish
    24 décembre 2008 à 7:59

    1.C’est quoi la description physique de Namasté? Ques-qu’elle a l’aire?
    2.C’est qui les personnages principaux du livre? 3.C’est qoui l’idée pricipale du livre?

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :