Accueil > Janvier 2009 > “ Le grand duo “ de Carole Bessette

“ Le grand duo “ de Carole Bessette

Récit :

legrandduo La fabuleuse aventure de Victor Bouchard et Renée Morisset commence avec la rencontre de deux jeunes pianistes de talent inscrits au Conservatoire de musique de Québec en 1948. Beaux, doués, intelligents et posés, Victor et Renée forment un couple rayonnant, chacun épaulant la carrière de l’autre. La rencontre des duettistes Vitya Vronsky et Victor Babin en 1952 est déterminante pour l’avenir du jeune couple : ils seront, eux aussi, duettistes. L’harmonie parfaite qui les anime, leur jeu exceptionnel et leur rigueur les mènent rapidement à la gloire et à la reconnaissance internationale. D’un océan à l’autre, d’un continent à l’autre, Victor et Renée jouent pour un public ravi. Partout, les critiques musicaux louangent la performance de ces deux Canadiens qui jouent de mémoire un répertoire exigeant, leur accordant sans hésiter une place parmi les grands. Tout ce chemin, Victor et Renée le parcourent avec une grâce et une détermination qui cachent l’immense travail accompli au fil des ans ; les salles dans lesquelles ils jouent sont souvent mal équipées, mal chauffées. Plusieurs d’entre elles n’ont qu’un instrument, ce qui contraint les pianistes à faire transporter leurs pianos respectifs lors de leurs tournées. Les pianos et les duettistes sont inséparables ! De la salle Pleyel à Carnegie Hall en passant par le Concertgebouw, de l’Italie à la Suisse, au Mexique, à l’Angleterre, le parcours étourdissant de ces deux artistes est relaté ici avec une grande simplicité. En s’appuyant sur des témoignages, des centaines d’heures d’entretien avec le couple et des documents d’archive, Carole Bessette fait renaître l’une des périodes les plus riches de la vie musicale québécoise, que Bouchard et Morisset ont profondément marquée. Leur implication au sein des Jeunesses musicales du Canada, leurs séjours au Camp musical d’Orford, fondé en 1951 par Gilles Lefebvre, la création d’oeuvres de Clermont Pépin et de Roger Matton écrites pour eux, montrent bien le souci constant qui les anime, celui de faire découvrir la musique classique et de permettre l’épanouissement de nouveaux talents. Préfacé par Alain Lefèvre, l’un des plus grands pianistes québécois de l’heure, cet ouvrage s’accompagne de l’enregistrement d’oeuvres de Schubert pour piano à quatre mains exécutées par Bouchard et Morisset. On y reconnaîtra la sûreté, la clarté et la fusion exemplaire du jeu de ces grands artistes.

Infos complémentaires :

Contient un CD-Rom (80 minutes) consacré à Schubert : Allegro en la mineur, op. 144 D-847 ; Grande sonate en si bémol, op. 30 D-617 ; Fantaisie en fa mineur, op. 103 D-840 ; Variations sur un thème original en la bémol D-813 ; Seize danses allemandes, op. 33 D-783.

Avis :

Ce livre était attendu par plusieurs mélomanes, mais aussi par les amoureux de la musique classique. Carole Bessette a réalisé un travail titanesque pour retracer le parcours de Victor Bouchard et Renée Morisset qui sont de véritables icônes de la musique classique québécoise. Leurs talents étaient reconnus à travers le monde. Le plus bel hommage est écrit par le génialissime pianiste, Alain Lefèvre, qui signe une des plus belles préfaces que j’ai eu l’occasion de lire. Il écrit sur le couple :

Bouchard et Morisset sont des peintres de la musique, des poètes de la phrase. Ils possèdent cette parfaite osmose, cette indicible communion, écho d’une âme à une autre, qui se font en une seule musique, forte, vive, émouvante, passionnée et spirituelle.

Ce couple de pianistes duettistes, est un couple qui défendait à travers le monde, les oeuvres de nos compositeurs.

On retient de ce livre une histoire passionnée, un don pour la musique et une émouvante histoire d’amour avec le public.

Je serai réalisateur de films, j’achèterai les droits de ce livre pour le porter à l’écran. Je souhaite à l’auteure que ce souhait se réalise le plus rapidement.

L’écriture est maîtrisée, la période bien définie et il faut souligner l’extraordinaire travail de recherches.

Un livre passionnant.

Auteure :

Carole Bessette a enseigné la littérature au Cégep de Sainte-Foy. Auteure du roman Le silence qui se tait (Glanures, 1999), elle a d’abord reçu une formation musicale en chant au Conservatoire de musique de Québec.

Références :

Titre : Le grand duo
Auteure : Carole Bessette
Éditeur : L’instant Même
ISBN : 978-2-89502-272-5
Prix : 28 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Janvier 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :