Accueil > Janvier 2009 > “ Jusqu’à toi, Winona “ de Michel Trépanier

“ Jusqu’à toi, Winona “ de Michel Trépanier

Récit :

winona Rachel Esse, professeure de lettres à l’aube de la quarantaine, se voit soudain comme un fantôme, un mort-vivant. Déterminée à quitter ses vieux livres jaunis pour rejoindre la vraie vie, celle qui veut se voir enceinte se retrouve acculée au pied du mur. Alors qu’elle s’apprête à se soumettre à n’importe quelle médecine pour que le miracle advienne, elle fait la rencontre d’Isaac Moreau, un jeune artiste amérindien, et de sa copine Sophie, aussi folle qu’extralucide, qui lui feront d’étranges révélations. De Rosemont à Chisasibi, les événements l’emporteront dans une histoire mystérieuse, celle de sa maternité, où Rachel ne cessera d’apprendre que toute origine est cruelle. Et que le chemin qui mène à la vie ne peut être qu’étrange.

Avis :

Cinq ans. Il aura fallu attendre cinq longues années avant de se délecter d’un nouveau roman de Louis Trépanier.

Le résultat en vaut la chandelle. L’auteur est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps et son écriture est devenue parfaite, jouissive. On prend plaisir à lire ce roman, sans refermer le livre pour le continuer le lendemain.

Trépanier captive à tel point son lecteur qu’il emprisonne ce dernier dans un récit qui tient parfaitement la route.

Jusqu’à toi, Winona” est bel et bien l’un des meilleurs romans de l’année 2008. Il aborde la quarantaine et cette quête de la maternité avec brio, sans voyeurisme. Son roman est intergénérationnel et autant l’homme que la femme font se reconnaître et s’attacheront à Rachel Esse.

Trépanier est vif, caustique et son roman porte porte à plusieurs réflexions. Cela pourrait en déranger certains, pour ma part, c’est ce que je recherchais dans ce roman. Cette limite entre le politiquement correct et le politiquement incorrect.

La qualité de ce livre ne se dément pas au fil des pages. L’oeuvre est magistrale et tellement rare de nos jours.

Un grand écrivain est né.

À découvrir sans tarder.

Auteur :

Michel Trépanier enseigne le français et la littérature au collège André-Grasset depuis 1982. Parallèlement à son enseignement, il fait paraître des textes littéraires et des études critiques dans des revues telle La Nouvelle Barre du jour. Il a également publié plusieurs ouvrages scolaires destinés aux élèves du collégial aux Éditions Études Vivantes. Tout aussi présent que la littérature, son amour pour la musique lui donne encore l’occasion de gratter les cordes de sa guitare avec quelques amis sous le nom d’Harry et les désespérés. Si, dans son premier roman – Le pire n’est jamais sûr, 2003 – l’auteur avait choisi d’aborder le tabou de l’euthanasie, dans Jusqu’à toi, Winona, c’est plutôt le désir incontrôlable de donner naissance qui prend toute la place. Deux ouvrages forts qui traitent du même sujet fondamental : notre rapport à la vie et à la mort.

Références :

Titre : Jusqu’à toi, Winona
Auteur : Michel Trépanier
Éditeur : Québec Amérique
ISBN : 978-2-7644-0643-4
Prix : 24,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Janvier 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :