Accueil > Février 2009 > L’ONF célèbre ses 70 ans dans 35 salles au Québec

L’ONF célèbre ses 70 ans dans 35 salles au Québec

Avec un court métrage de Jean-François Pouliot,
l’ONF célèbre ses 70 ans dans 35 salles au Québec

Après le lancement de l’Espace de visionnage en ligne <onf.ca>, un cadeau à la population canadienne pour souligner son 70e anniversaire, l’Office national du film du Canada (ONF) offre au public un court métrage des plus créatif, qu’il sera possible de voir sur pas moins de 35 écrans au Québec. Le portrait-hommage ONF 70 ans, réalisé par le cinéaste réputé Jean-François Pouliot, sera présenté dans les salles commerciales du Québec, dès le 27 février 2009, en avant-programme du film Le bonheur de Pierre de Robert Ménard. Cette présentation est rendue possible grâce à la collaboration d’Alliance Vivafilm, qui a généreusement proposé de jumeler le portrait-hommage de l’ONF à ce nouveau long métrage. ONF 70 ans clôturera également les Rendez-vous du cinéma québécois, le 28 février prochain, avec le film Les petits géants d’Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier.

Habile et rusé comme un film publicitaire, ONF 70 ans est l’œuvre d’un réalisateur reconnu pour ses longs métrages et ses publicités, Jean-François Pouliot. Sans complaisance aucune, avec humour et autodérision, il brosse un portrait actuel de l’ONF qui déconstruit astucieusement la perception souvent passéiste que l’on accole aux productions de cette institution. Ceux qui croient que Dame Castor est l’emblème de l’ONF… détrompez-vous!

Dans sa facture même, ONF 70 ans rend hommage aux techniques cinématographiques qui font la gloire du producteur et distributeur public canadien. Le portrait-hommage entremêle joyeusement les genres, fraternise avec l’efficacité du cinéma direct et flirte avec la virtuosité des techniques d’animation. Par la drôlerie et les astuces de sa mise en scène, par son montage serré, par l’actualité percutante des séquences choisies parmi les œuvres des dix dernières années et par la juxtaposition éclairée qu’il en fait, le film confirme le rôle primordial de l’ONF dans le tissu culturel canadien et mondial.

Pour célébrer l’ONF, le réalisateur met en valeur la place prépondérante que l’Institution accorde à ses créateurs. En plaçant la figure de l’artiste au cœur même de son propos, Pouliot campe définitivement l’ONF dans le présent. Un présent, aux accords électriques, où les cinéastes se lèvent et exercent leur droit de parole et leur liberté d’opinion pour briser le mur du silence, rompre l’indifférence, dire, révéler l’horreur ou la beauté. ONF 70 ans est un hommage à la liberté d’expression, à l’indispensabilité du cinéma d’auteur.

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Février 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :