Accueil > Mars 2009 > “ La trahison de Thomas Spencer “ de Philippe Besson

“ La trahison de Thomas Spencer “ de Philippe Besson

Récit :

Sur les rives du Mississippi, deux jeunes Américains liés par une amitié exceptionnelle vivent une jeunesse insouciante, à l’abri de l’agitation du monde. Jusqu’à ce que l’effervescence des années 1960 les rattrape.  Ils ne sont pas frères, mais se disent jumeaux. Paul et Thomas sont, en effet, nés le même jour. Ce hasard les a rendus inséparables. Leur enfance se déroule à Natchez, dans le Sud des États-Unis, au fil de baignades inoubliables dans le fleuve Mississippi. Les années 1950 sont, pour eux, un âge d’or. La télévision, petite lucarne sur l’extérieur, délivre les images toutes faites d’une Amérique triomphante. Les années 1960 ont le goût de la jeunesse. Paul et Thomas connaissent des heures inoubliables. Pendant longtemps, ils croient leur amitié inaltérable. Jusqu’à leur rencontre avec Claire, une jeune femme libre. Donc dangereuse. Un parcours de trente ans dans une Amérique ambivalente, traversée par des conflits politiques qui révèlent ses contradictions. De la guerre de Corée à celle du Vietnam, de l’assassinat de Kennedy à celui de Martin Luther King, des soubresauts de la ségrégation à l’incendie des campus universitaires, l’Amérique n’en finit pas de se tordre dans ses propres convulsions. Et de trahir ses valeurs. De son côté, Thomas est embarqué dans les mouvements de révolution des moeurs, tandis que Paul choisit, lui, l’engagement militaire contre les vietcongs. Des divergences d’opinion qui les conduiront à commettre chacun l’irréparable.

Avis :

Philippe Besson aime raconter des histoires pour le plus grand plaisir de ces nombreux lecteurs. Il transporte ces derniers dans les années 50 et 60 entre le Mississipi et la Louisiane. Avec de courts chapitres – j’ai adoré – Besson arrive en quelques lignes à dépeindre l’époque, les décors, les sentiments et surtout la douceur de ces personnages dont on rêve déjà la transposition à l’écran de ce roman.

Besson a écrit un « best seller », mais aussi plus que cela, il a écrit un de ces romans qui ne vieillira pas avec le temps qui passe. Le plaisir sera toujours intact lors de sa relecture.

Avec sa fraîcheur dans l’écriture et son talent de romancier qui se mélange parfaitement à une sensibilité et une passion pour cette époque, Besson brosse avec exactitude le portrait de ces États-Unis sans jamais tomber dans l’exagération à outrance.

Tels un explorateur ou un chercheur, il perce et démystifie l’intimité de ces personnages pour en sortir le meilleur et cela nous permet de nous reconnaître parmi eux. Besson est le maître de l’intimité, il est unique en son genre et moi j’applaudis des deux mains.

Standing ovation Mister Besson.

Bravo!

Auteur :

Philippe Besson est l’auteur de En l’absence des hommes, Son frère (porté à l’écran par Patrice Chéreau), L’Arrière-saison (grand prix RTL-Lire), Un garçon d’Italie, Les Jours fragiles, Un instant d’abandon, Se résoudre aux adieux et Un homme accidentel. Ses romans sont traduits dans dix-sept langues. Il a entamé une collaboration avec André Téchiné.

Site Internet : http://www.philippebesson.com

Références :

Titre : La trahison de Thomas Spencer
Auteur : Philippe Besson
Éditeur : Julliard
ISBN : 978-2-260-01770-7

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Mars 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :