Accueil > Mars 2009 > “ À contretemps “ de Jean-Philippe Blondel

“ À contretemps “ de Jean-Philippe Blondel

Récit :

blondel Entre Paris et Londres, des années 1970 à nos jours, la rencontre aussi inattendue qu’attachante d’un jeune étudiant affamé de fiction et d’un écrivain oublié. À dix-huit ans, Hugo quitte sa province et débarque à Paris pour y suivre des études de lettres. Jean, son logeur, peu aimable, peu loquace, a toutes les apparences du personnage tristement passe-muraille. Et puis, peu à peu, à cause d’un roman tombé sur sa route presque par hasard et qui a eu beaucoup de succès dans les années 1970, Hugo va percer la véritable identité de Jean : c’est lui l’auteur de ce roman. Et s’il le cache avec tant de soin, c’est parce qu’il n’y en a eu qu’un : il est, depuis, un écrivain raté… Par-delà les plis du temps, le jeune lecteur va rendre son histoire à l’homme qui a perdu l’écriture. À tous ceux pour qui la littérature est cette étrange life-supporting machine, comme disent les Anglais, ce refuge qui permet de rester en vie : à travers l’histoire de Hugo et de Jean, ce sont eux que raconte le septième roman de Jean-Philippe Blondel. Pour la première fois, ce romancier qui est avant tout un grand lecteur nous entraîne à sa suite sur un thème qui lui est crucial : quelle est la place de la littérature, son emprise sur nos vies, que se passe-t-il si l’écriture nous quitte ? Au passage, À contretemps brosse avec une énergie communicative un portrait gentiment satirique du petit monde de l’édition et de ses cruautés, dans lequel on rit de bon cœur.

Avis :

Voici un roman très réussi. Un roman qui émerveille et dont le lecteur pourra se projeter dans l’histoire d’Hugo, ce jeune garçon de 18 ans, quittant sa province afin d’étudier la littérature à Paris. Il emménage chez Jean Debat. Il découvre chez une amie, Michèle, un livre “À contretemps” signé Pascal Lami. Il emporte avec lui ce roman et découvre que Lami fut écrit par Debat sous un pseudonyme. Aujourd’hui, auteur complètement oublié, Debat – homme réservé et secret – se confiera à Hugo sur son métier de romancier.

Au début de l’histoire, les deux hommes sont à l’opposer, pourtant au fil des discussions et des confidences, leurs destins vont se croiser et donner un souffle nouveau à Hugo qui désespérément cherche l’inspiration suprême pour écrire son premier roman. Hugo, écris que quelques chapitres, puis abandonne le semblant de début de roman par manque de vision.

Le style littéraire est magnifique, l’histoire ressemble à la mienne – j’ai aussi connu un auteur oublié en Europe et je suis encore ami avec lui –, c’est un livre remarquable qui suscitera auprès des adolescents, mais aussi auprès des adultes un désir de franchir la barrière du silence pour installer une confidence et une communication entre les humains que nous sommes.

Un grand roman comme il s’en fait peu. L’humour est présent, le tout est homogène et savoureux à souhait.

Magnifique!

Auteur :

Marié, père de deux enfants, professeur d’anglais, Jean-Philippe Blondel vit à Troyes. Il est l’auteur de Accès direct à la plage (prix Québec-France du premier roman), 1979, et, chez Robert Laffont, de Juke-Box, Un minusucule inventaire, Passage du gué (prix Gaël et prix Fol’Lire), et This is not a love song (prix Exbrayat 2008).

Références :

Titre : À contretemps
Auteur : Jean-Philippe Blondel
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-11149-9

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Mars 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :