Archive

Archive for 1 avril 2009

“ La première fois de Sarah-Jeanne “ de Marie Gray

Récit :

«Ta première fois, tu vas t’en rappeler toute ta vie. Organise-toi donc pour que ce soit un bon souvenir…» Les mots de sa grande sœur résonnent sans cesse dans la tête de Sarah-Jeanne. Le moment est venu de passer aux choses sérieuses. Tant de choses ont changé dans sa vie! Un déménagement, une nouvelle école, de nouveaux amis, un nouveau band au sein duquel elle peut faire valoir ses grands talents de chanteuse. Mais c’est surtout son nouveau chum qui la trouble le plus. Il ne se contente plus de ses baisers fougueux, de leurs attouchements furtifs; il veut faire l’amour avec elle. Sarah-Jeanne voit le grand moment approcher avec curiosité et nervosité. Est-elle prête à passer à l’acte? Est-ce le bon moment, le bon gars? Elle hésite, car elle voit bien qu’il attire aussi d’autres jolies filles de l’école, souvent sexy et délurées. Il semble d’ailleurs apprécier un peu trop leur compagnie… Et puis, il y a la douloureuse dispute avec sa meilleure amie, Mélodie, et Julianne, une fille marginale et solitaire, qui semble avoir eu une expérience troublante avec le groupe que fréquente Sarah-Jeanne… La Première Fois de Sarah-Jeanne raconte l’histoire d’une jeune fille ordinaire à un moment crucial de son existence: l’instant où elle devra tester ce qu’elle a appris sur la sexualité, les valeurs personnelles et le respect, et connaître ce que personne n’a pu lui montrer…

Avis :

Marie Gray, nous avait habituer à des romans à saveurs érotiques pour un public adulte. Pour la première fois, elle s’attaque aux romans jeunesses pour un public de 14 à 18 ans.

La première fois de Sarah-Jeanne” est un roman sur la fameuse première relation sexuelle, avec tous les questionnements que cela comporte. L’hypersexualisation des jeunes est un des thèmes du roman, même si certains passages sont assez hard ils sont néanmoins indispensable et obligatoire.

Autant l’histoire que les personnages sont très réalistes, plusieurs adolescents se reconnaitront dans ce roman qui sera sans doute un livre qui touchera parfaitement son public.

Marie Gray n’a rien perdu de sa vigueur littéraire, l’auteure à succès signe un premier tome très réussi et personnellement j’aurai aimer posséder dans mon jeune temps ce roman, il m’aurai appris bien des choses. Les ados peuvent se compter très chanceux d’avoir Marie Gray comme confidente.

Un autre succès signé Marie Gray.

Auteure :

Bien connue pour ses ouvrages destinés aux adultes (Histoires à faire rougir) qui ont connu un immense succès mondial, Marie Gray élargit son univers au monde rempli de turbulences de l’adolescence. Convaincue de la pertinence d’une littérature pour les jeunes traitant de façon réaliste et explicite de sujets qui les touchent de très près, elle signe avec ce roman le premier tome de la série Oseras-tu? Une partie des profits de la vente de ce livre sera versée à différents organismes offrant aide et soutien aux jeunes du Québec.

Références :

Titre : La première fois de Sarah-Jeanne
Auteure : Marie Gray
Éditeur : Guy Saint-Jean éditeur
ISBN : 978-2-89455-312-1
Prix : 14,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Avril 2009

“ RêveMarie Tome 1 – La messagère des ombres “ de Francine Gauthier

Récit :

RêveMarie. Rosemarie. Deux facettes d’une même personne. La première, une petite fille de treize ans, diablement intelligente, curieuse de tout et qui mord dans la vie avec appétit. La deuxième, une adulte tourmentée qui mène une vie terne et qui a banni tous les miroirs de sa maison, de peur d’y surprendre des ombres… Deux éléments déclencheurs tireront RêveMarie de sa torpeur. D’abord, une lettre, portant un seul mot écrit à l’encre rouge : Darling. Puis la découverte de carnets que l’adolescente a remplis de son écriture vive et imaginative au cours de ce dernier été, fatidique, passé au camping de ses grands-parents. Qu’a-t-il bien pu se produire cet été-là, près de vingt ans auparavant ? Quel terrible événement Rosemarie a-t-elle enfoui dans sa mémoire avant de renoncer aux rêves qui l’animaient ? Y a-t-il une issue à ce labyrinthe infernal ou est-elle condamnée à y tourner en rond jusqu’à sa mort ? Une aide inattendue et inespérée surgira du passé de Rosemarie en la personne d’O’Connor, un Irlandais moqueur et provocant. L’enquête qu’ils mèneront ensemble révélera au grand jour un meurtre impuni et apprendra à la jeune femme à apprivoiser les fantômes qui la hantent.

Avis :

Francine Gauthier flirte avec une certaine brillance avec le surnaturel et le fantastique. Dans une ambiance sombre – dont je redoutais –, elle met en valeur ces personnages en les dotant d’un imaginaire incroyable. Si parfois, on se demande où l’histoire amènera le lecteur, elle arrive toujours à nous surprendre et à redonner à ces personnages de nouvelles couleurs littéraires.

Son style littéraire est digne des auteurs américains qui donnent à l’écriture un rythme, une saveur et un descriptif très cinématographiques de l’histoire.

Francine Gauthier introduit avec une grande perfection son premier tome et donne déjà l’eau à la bouche pour la suite que j’attends avec un certain empressement.

Spectaculaire roman pour de la haute voltige littéraire.

À lire sans hésiter.

Auteure :

Par un matin frisquet de novembre, alors qu’il ne lui restait que trois semaines pour arriver à terme, ma mère perdit pied dans les escaliers enneigés et glissa sur les fesses jusqu’en bas. Je suis née ce même après-midi, quelque peu bousculée, enfant maigrichonne mais de taille à affronter la vie. Mon enfance et mon adolescence se passèrent dans une succession de villes, notamment Trois-Rivières, Montréal et Québec; trois endroits bien distincts, mais qui s’accordent à merveille avec mes souvenirs. J’ai achevé des études collégiales en sciences au Collège Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse où on m’avait remarquée pour mes talents en… langues, musique et littérature. Habitant le village historique de Sainte-Rose depuis de nombreuses années, mariée pour la vie, mère de deux enfants attachants et récemment promue au rang distingué de grand-mère, je suis animée d’un profond sentiment de reconnaissance envers tous ces cadeaux que la vie m’a accordés. Œuvrant auprès du public dans le domaine administratif et médical ces dernières années, je suis actuellement à l’emploi de la ville de Laval au service de la vie communautaire, de la culture et des communications. Si les livres furent mes compagnons de tous les instants, l’écriture devint une fidèle complice qui n’a pas eu peur au fil des ans de s’épancher librement ou anonymement. L’art, l’humour et le fantastique constituent mon indivisible trinité comme forme d’expression. Ayant recours au style imagé et aux dialogues brefs et percutants, j’alimente le tout grâce aux mystérieux arcanes du surnaturel. Ne pouvant plus ignorer les tiroirs qui débordent de notes, écrits, poèmes et manuscrits échafaudés durant mes temps libres, j’ai décidé de tenter l’aventure littéraire avec ce premier roman. RêveMarie est issue de récits à la fois véridiques et imaginaires d’une génération antérieure, qui séduira autant les nostalgiques que les amoureux du contemporain. Pour les passionnés de phénomènes insolites et ceux qui auront le plaisir de les découvrir…

Références :

Titre : RêveMarie Tome 1 – La messagère des ombres
Auteure : Francine Gauthier
Éditeur : Éditions de Mortagne
ISBN : 9782890747944
Prix : 24,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009

“ Le nouveau rapport de la CIA “ d’Alexandre Adler

Récit :

Le nouveau rapport élaboré pendant plusieurs mois par les experts des services de renseignements américains est une fois de plus un document passionnant qui nous éclaire sur le monde dans lequel se projettent les États-Unis. Une nouvelle vision qui correspond d’ailleurs assez bien au discours politique d’Obama, même si ce rapport a été élaboré avant son élection. L’ère Bush est bien terminée… Aussi subtil, clair et vivant que leur précédent rapport (Le Rapport de la CIA. Comment sera le monde en 2020 ?, Robert Laffont, 2005), ce document est aussi étonnamment différent. Il décrit un monde transformé et avance des hypothèses qui ne manqueront pas de faire parler. Ainsi les États-Unis imaginent-ils pour la première fois leur futur affaiblissement et la fin de la domination unilatérale ! Mais les experts de la CIA envisagent aussi le terrorisme en retrait, le glissement du pouvoir économique de l’Occident à l’Orient, le déclin des ressources en hydrocarbures, la pénurie d’eau qui devraient entraîner des tensions nouvelles. Ils évoquent enfin le risque d’un déséquilibre climatique irréversible. Toutes ces hypothèses sont illustrées par des scénarii-surprises dignes des meilleures plumes hollywoodiennes. D’une façon générale, le livre frappe par sa volonté de synthétiser les informations et de les rendre accessibles au plus grand nombre.

Avis :

Ce rapport présenté par Alexandre Adler, un spécialiste dans la politique internationale, introduit ce nouveau rapport de la CIA qui s’interroge fortement sur l’avenir du monde en 2025. Si tous les éléments s’avéraient exacts, il pourrait glacer le sang de plusieurs d’entre nous.

L’étoile brillante des États-Unis pâlira et ce pays ne sera plus qu’un pays parmi tant d’autres. La puissance économique et sociale de plusieurs autres pays sera en plein essor.

La domination américaine n’étant plus au rendez-vous, le déséquilibre climatique en déclin est des possibilités plausibles, mais doit-on tout croire? À plusieurs reprises, cette question ne trouvera pas certainement une réponse, car 2025 est à la fois très éloigné, mais très proche.

L’ensemble du rapport est très synthétique, le lecteur comprendra aisément les propos énoncés, mais en fin de compte, tout cela sera-t-il réalisable? Ni vous, ni moi n’avons la réponse, seul l’avenir nous le dira.

Un rapport à consulter.

Références :

Titre : Le nouveau rapport de la CIA
Présenté par : Alexandre Adler
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-11294-6

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009

“ Une outre emplie d’éther qui se rétracte dans le froid “ de Pierre Ouellet

Récit :

Poète, essayiste et chercheur, Pierre Ouellet poursuit l’audacieux projet de réécriture commencé avec Voire. Il replonge dans la matière des recueils Chutes, Sommes, Fonds suivi de Faix et Les oriflammes noires, publiés entre 1991 et 1999, pour en transformer la pulsion même. Décrivant la poésie comme « le pacemaker de ceux qui manquent de coeur ou en ont trop », il cherche, de sa voix grave et essentielle, à appréhender le tout avec ses vides et ses pleins. Une outre emplie d’éther qui se rétracte dans le froid est une réflexion profonde et sensuelle qui, depuis l’obscur, nous place devant l’amour, devant la reconnaissance de notre propre finitude, et ce, peut-être pour y trouver un sens.

les déserts côte
à côte le temps de long
en large le lit d’a-
gonie des fleuves qui rêvent à l’o-
céan : c’est au
chevet d’espaces in-
quiétants que tes pas d’homme s’abreuvent

Avis :

Le poète Pierre Ouellet est certainement notre Jacques Prévert québécois. Son dernier recueil de poèmes “Une outre emplie d’éther qui se rétracte dans le froid” est une petite merveille littéraire.

Il arrive avec un certain brio de jouer avec les mots, de jouer avec leurs consonances et leurs rimes. Les textes sont presque de petites chansons que lorsqu’on les lit, ces derniers forment une mélodie dans l’oreille.

Plus de 400 pages d’une réelle poésie qui oeuvre dans le but de donner du plaisir aux nombreux lecteurs. Même si la poésie est pour un certain public, grâce à son écriture il se permet de porter la poésie à un large public.

Un pur plaisir de lecture.

Auteur :

Né à Québec en 1950, Pierre Ouellet est poète, romancier, essayiste. Il compte à son actif plus de trente ouvrages, dont plusieurs ont été couronnés de prix prestigieux, et d’innombrables articles. En 2008, il a d’ailleurs remporté, pour une deuxième fois, le Prix du Gouverneur général dans la catégorie Études et essais pour son livre Hors-temps : poétique de la posthistoire. Pierre Ouellet est professeur au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique.

Références :

Titre : Une outre emplie d’éther qui se rétracte dans le froid
Auteur : Pierre Ouellet
Éditeur : L’Hexagone
ISBN : 9782890068230
Prix : 29,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009