Accueil > Avril 2009 > “ Frères ennemis “ de Jean Mohsen Fahmy

“ Frères ennemis “ de Jean Mohsen Fahmy

Récit :

Les films sur la Première Guerre mondiale se comptent aujourd’hui par dizaines. En 2005, on a pu apprécier Joyeux Noël de Christian Carion qui racontait la trêve qui avait eu lieu le jour de Noël 1914 entre les Allemands et les Alliés. Dans les films, les « Alliés » dont il est question sont souvent les Anglais, les Français et les Russes. On a rarement l’occasion d’en savoir plus sur les Canadiens français qui ont pourtant été nombreux à aller se battre au front. Dans ces oeuvres de fiction, on parle encore moins souvent de l’impact qu’a eu la guerre sur le Québec et de l’onde de choc qu’a provoquée la conscription. C’est ce qui fait toute l’originalité du nouveau roman de Jean Mohsen Fahmy, Frères ennemis, qui nous permet de vivre intensément toute cette période. L’auteur nous fait littéralement entrer dans l’univers du Québec au moment de la Première Guerre mondiale. Et c’est à travers le destin de ses héros romanesques qu’il ressuscite les crises qui ont secoué la province à cette époque. Le lecteur vivra l’histoire de ce roman au travers de la famille Couture, des bourgeois de Montréal dont les fils, Armand et Lionel, sont jumeaux. L’un, Armand, gravira rapidement les échelons au journal Le Devoir après avoir fait la connaissance d’Henri Bourassa, et l’autre, Lionel, décidera de s’enrôler dès 1914 comme simple soldat dans le 22e bataillon canadien français. Le lien qui unit ces frères depuis l’enfance sera fragilisé à l’arrivée de Justine, une jeune femme rencontrée par hasard dans les rues de la ville et qui deviendra vite leur complice à tous les deux. C’est cependant la décision d’Armand de ne pas aller à la guerre, laissant Lionel partir seul, qui brisera cette belle harmonie. Les chapitres du roman présentent en alternance la vie de l’un et de l’autre, amenant le lecteur de Montréal, alors le théâtre de manifestations contre l’enrôlement obligatoire, à l’Europe éprouvée par les atrocités de la guerre et la vie dans les tranchées boueuses et immondes. On y suivra un combat entre frères où tensions et souffrances dues à une période historique difficile laissent entrevoir en filigrane l’émergence d’un Québec nouveau. Jean Mohsen Fahmy, originaire du Caire, en Égypte, a choisi d’écrire sur cette période qui le fascine en y disséquant les moindres détails et en s’intéressant particulièrement à la crise de la conscription. Avec Frères ennemis l’auteur va au-delà d’une simple reconstitution des faits, il bouscule, au grand plaisir des lecteurs, un certain nombre d’idées reçues sur cette époque.

Avis :

Ce roman arrive comme un cadeau de Noël bien avant l’heure. Moi qui ai adoré le film Joyeux Noël, j’ai pris autant de plaisir – sinon plus – à lire le roman de Jean Mohsen Fahmy. Ce qui m’a impressionné c’est l’étendue littéraire de l’auteur. Une étendue tellement puissante et juste que l’on pourrait croire que ce roman est européen ou écrit par un américain. Ceux et celles qui se passionnent pour l’histoire et surtout sur l’implication des Canadiens français durant la Première Guerre mondiale, seront honorés de découvrir que plusieurs des nôtres sont allés se battre pour offrir la liberté aux Européens. Jean Mohsen Fahmy m’a littérairement donné une leçon. Il a mis la barre haute dans le récit des évènements et dans les émotions de ces personnages. “Frères ennemis” est sans doute le roman de l’année. Une œuvre majestueuse. Magnifique!

Auteur :

Né au Caire, en Égypte, en 1942, Jean Mohsen Fahmy habite aujourd’hui à Orléans en Ontario. Il a obtenu une licence en lettres de l’Université du Caire, un brevet en psychopédagogie de l’Université du Québec à Montréal, une maîtrise en lettres françaises de l’Université de Montréal et un doctorat en littérature et linguistique de l’Université McGill. On lui doit déjà Amina et le mamelouk blanc (1998), Ibn Khaldoun – L’honneur et la disgrâce (2002) et L’agonie des dieux (2005), publiés aux Éditions L’Interligne. Il a également publié des romans jeunesse, ainsi que des essais littéraires, notamment sur Voltaire et Rousseau. Avec Frères ennemis, l’auteur signe un roman qui, tout en abordant une époque peu traitée de l’histoire du Québec, saura toucher un très grand nombre de lecteurs.

Références :

Titre : Frères ennemis
Auteur : Jean Mohsen Fahmy
Éditeur : VLB éditeur
ISBN : 9782896490684
Prix : 27,95$

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Avril 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :