Archive

Archive for 26 avril 2009

“ Entre le chaos et l’insignifiance “ de Jean Désy

Récit :

Vous voulez que je vous raconte? a-t-il demandé tout à coup. Un beau soir, un sacré soir ! j’ai craqué. […] J’ai travaillé comme un dingue et puis, paf! la chute! Comme La chute, d’Albert Camus. […] Je n’ai plus jamais été capable de voir un patient. […] La vérité, c’est que j’avais cessé d’aimer mes patients.

Jean Désy, dans cette série d’histoires médicales, interroge la place que la médecine occupe dans la société. Être médecin, est-ce que cela signifie tirer tout le confort d’un système et fonctionner comme une machine? Y a-t-il autre chose que l’argent qui compte ? Et si cette richesse n’engendrait que le vide et le désespoir ? Et si la médecine tuait le médecin lui-même?Le regard que porte le docteur Jean Désy est sans équivoque : il faut sortir la médecine du carcan bureaucratique qui l’étouffe. Il faut lui faire traverser les frontières. Il faut penser la médecine comme on rêve un poème. Il faut redonner au médecin le sens de l’amour qui est au cœur de sa pratique.Dans Entre le chaos et l’insignifiance se côtoient l’extrême misère d’Haïti et celle de l’Afrique (la mort, toujours la mort!) aussi bien que la belle utopie d’Hygiksvall en Scandinavie, où tous les citoyens sont médecins. Et puis, il y a le Nord si cher à Jean Désy, à propos duquel on trouve ce texte magnifique qui clôt le recueil et qui est une étonnante interrogation sur le Bien et le Mal. Et si le mal logeait au cœur même du bien ? Et si le mal engendrait le bien ? Ces histoires médicales sont plus que des histoires. Ce sont des questionnements profonds sur le destin humain et sur les forces du bien et du mal qui le traversent de part en part…

Avis :

Ce petit roman de 103 pages est signé Jean Désy. Sa verve littéraire est intacte, un mélange de plaisir et de joie s’installe lors de la lecture. Même si certains passages sont étirés, le roman dans son ensemble est pertinent. Vous y découvrirez le monde médical sous un angle nouveau. L’auteur se pose quelques questions auxquelles parfois y trouvent de très bonnes réponses. Je serai Désy, j’enverrai un exemplaire au ministre Bolduc. Un livre à découvrir.

Auteur :

Entre la réalité et la fiction, toujours ce réel de la souffrance, mais aussi de l’amour humain. Jean Désy écrit pour en rendre compte. Ces « histoires médicales » en témoignent.

Références :

Titre : Entre le chaos et l’insignifiance
Auteur : Jean Désy
Éditeur : XYZ Éditeur
ISBN : 9782892615470
Prix : 18 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Avril 2009

“ L’oiseau et le Serpent ” de Jacques G. Ruelland

Récit :

Fin du printemps 1943. Jean de Bellegrade, issu d’un milieu très modeste, fréquente le collège de Trois-Rivières. Un bon jour, il pénètre dans la librairie d’Albert Goulet. Il ne s’imagine alors pas y découvrir un secret qui bouleversera sa vie. Il y rencontre des auteurs audacieux, un conseiller extraordinaire et une fille inoubliable. Alors, la liberté lui saisira l’âme et ne l’abandonnera plus dans cette ville étrange où les bigots pourchassent les hommes libres. Durant la Grande Noirceur, alors que le clergé et le régime de Maurice Duplessis soumettent les consciences à une discipline de fer, on assiste aux rêves, aux attentes, aux premières amours, aux deuils et aux déceptions du jeune adolescent.

Avis :

Ruelland donne au lecteur tout qu’une leçon d’écriture. Des chapitres très bien ficelés, à la fois nostalgique et sombrant dans un paroxysme de volée littéraire, il ne signe rien de moins qu’un chef-d’œuvre. Il nous fait découvrir un passé oublié et remets en lumière les années de Duplessis grâce à ce jeune adolescent qui survolera une gamme d’émotions assez conséquentes. Ruelland, auteur mainte fois récompensé, offre aux lecteurs une page de notre histoire sur fond d’histoire d’amour, de deuils et de déceptions. Un roman magnifique.

Auteur :

Né à Spa (Belgique) en 1948, Jacques-G. Ruelland a immigré au Canada en 1969 nanti d’un diplôme de technicien imprimeur. Il détient plusieurs maîtrises ainsi qu’un doctorat en histoire des sciences de l’Université de Montréal où il est professeur de philosophie et d’histoire. Signataire d’une vingtaine d’ouvrages au Québec et en France, il a gagné plusieurs prix dont le Percy-W.-Foy à deux reprises et a reçu, en 1999, la médaille d’or du Rayonnement culturel de la Renaissance française. En 2003, la France le nommait Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Références :

Titre : L’Oiseau et le Serpent
Auteur : Jacques G. Ruelland
Éditeur : Humanitas
ISBN : 978-2-89396-311-2
Prix : 24,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009

“ L’histoire secrète des guerres biologiques ” de Patrick Berche

Récit :

berche Savants fous, médecins tortionnaires ou chefs militaires mégalomanes sont les personnages de ce thriller… où tout est vrai. En matière d’armes biologiques, les États se sont toujours complus dans le mensonge et la désinformation : les armes non conventionnelles, particulièrement dangereuses, ont de quoi terrifier les populations. Le secret qui les entoure permet tout : l’éthique est bafouée au nom de l’efficacité, des expérimentations humaines sont réalisées sous couvert de raison d’État. Des premiers pas de la recherche biologique française pendant la Première Guerre mondiale aux attaques à l’anthrax de 2001, du " cocktail diabolique " américain en pleine Guerre froide aux armes biolétales soviétiques, des expérimentations humaines du Dr Ishii dans les années 1930 aux virus spécifiquement destinés aux populations noires d’Afrique du Sud durant l’apartheid, les récits de L’Histoire secrète des guerres biologiques brossent de notre siècle une fresque d’épouvante. Qui mieux que Patrick Berche, professeur de microbiologie, doyen de la faculté de médecine Paris-Descartes et conseiller du ministre de la Défense pour le risque biologique, pouvait nous dévoiler les arcanes de cette guerre secrète ? Il réussit le tour de force d’être à la fois très documenté dans la recherche et très clair dans l’explication.

Avis :

Si vous êtes hypocondriaque, ne lisez pas ce livre. Vous ne sortirez plus de votre chez-soi. Patrick Berche relate avec une méthodologie chronologique l’histoire secrète des guerres biologiques. Cela donne froid dans le dos. Un frisson grandit en nous au fil des pages et des chapitres. La peur monte d’un cran à chaque fois. Les révélations ne sont pas tellement sensationnelles, en fouillant bien sur Internet chacun de nous aurait pû trouver en fouillant bien une partie de cette histoire. Patrick Berche avec ces connaissances de microbiologie démontre l’aspect politique qui se cachait derrière ces guerres biologiques. Un livre saisissant, mais ô combien utile pour la mémoire collective. À découvrir.

Auteur :

Patrick Berche est professeur de microbiologie, doyen de la faculté de médecine Paris-Descartes, conseiller du ministre de la Défense pour le risque biologique et membre de l’Académie nationale de médecine. Il est l’auteur d’Une histoire des microbes (John Libbey, 2007).

Références :

Titre : L’histoire secrète des guerres biologiques
Auteur : Patrick Berche
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-11214-4

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009

“ Ici Julie Joyal ” de J.P. April

Récit :

Mon père, c’est l’insémination artificielle. La recette est simple : vous introduisez la semence d’un homme dans le ventre de la mère supporteuse, vous laissez chauffer à feu doux et, neuf mois plus tard, si l’embryon a pas collé au fond, le bébé est cuit comme un œuf.

Quel drôle de phénomène que cette Julie Joyal. Elle court après Harry qui, de son côté, se poursuit lui-même sans jamais se trouver. Elle voudrait aimer, avoir des seins (qui ne poussent pas), mais il ne se passe rien. En désespoir de cause, elle se prend d’amour pour Angel, la vedette numéro 1 de la chaîne 634. Le malheur est qu’Angel n’existe pas. C’est un hologramme, une pure image de synthèse. Difficile d’embrasser le vide.Les choses seraient moins graves si Mado, la mère de Julie, n’était pas en B.-O (pour burn-out). Le plus incroyable est que le psy de Mad (Mado ne veut plus qu’on la surnomme ainsi depuis qu’elle est en B.-O.!) a conseillé à Julie de s’adresser aux étoiles pour passer à travers cette épreuve. Sans doute, pense Julie, « parce que j’ai un petit rôle dans les gros problèmes de Mam ».Ce qui n’arrange rien, Julie a la nostalgie de son père absent. Au point que sa mère fait des recherches pour le retrouver. Mais c’est comme essayer de mettre la main sur le seul et unique grain de sable qui nous intéresse dans une plage sans fin. Et pourtant, cela se produit. Mieux encore : Olga, sa grande amie qui est aussi issue d’une insémination, et Julie retrouvent leur père biologique presque en même temps. Un miracle ? Non : un double miracle.Vraiment ?

Avis :

Ce petit roman est construit de 41 petits tableaux de la vie quotidienne, l’humour est présent, mais derrière l’esprit vif de l’auteur se cache une dissertation de grand talent sur notre société. Une société pas toujours en santé, qui cherche sans cesse de poursuivre son chemin, celui d’exister. Dans une écriture enivrante, J.P. April sort son épingle du jeu en offrant un livre unigénérationnel où chacun de nous, petits et grands pourront se reconnaître. Une atmosphère légère, mais qui fait réfléchir sur soi-même. À lire absolument.

Auteur :

Pour son dixième livre, J. P. April, figure originale de la fiction spéculative francophone, effectue un retour à l’anticipation sociale. Avec sa verve, sa sensibilité et son imagination à leur meilleur, April explore de l’intérieur le phénomène grandissant des enfants voués à ignorer une part obscure de leur origine.

Références :

Titre : Ici Julie Joyal
Auteur : J.P. April
Éditeur : XYZ Éditeur
ISBN : 9782892615463
Prix : 19 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009

“ Ici et là ” de Stéphanie Kaufmann

Récit :

000000_Couvert_iciETla.indd On dit parfois de certains auteurs qu’ils ont un talent particulier pour décrire le quotidien ; Stéphanie Kaufmann va bien au-delà : elle le réinvente. Portés par une écriture fine, les mots d’Ici et là s’attardent aux détails, effleurent les murs et survolent les surfaces pour entraîner le lecteur dans un voyage aussi délicieux que nostalgique. Quand, emporté par la poésie des phrases, ce dernier réalise qu’il est plongé dans la description de l’isolant rose domestique, il est trop tard : la magie des textes a fait son oeuvre. Une maison qui se nomme Champlain, les réserves de sel volées au MacDonald’s, un filet d’air chaud porté par le vent du matin, le passage du temps exprimé par le contenu des particules d’air… tant de thèmes, un seul regard, celui d’une auteure attentive. Stéphanie Kaufmann se révèle doucement à travers ses textes et invite à ses réflexions comme d’autres invitent à une fête. La table est mise, les mets sont fins, délicats, choisis avec soin, et chaque détail enrichit le festin. Ici et là est un régal qui se déguste lentement. Chacun des textes de ce recueil porte un univers à la fois familier et poétique, preuve que la vie de tous les jours peut, malgré les deuils de toute sorte, être belle.

Avis :

Si un mot devait résumer ce récit, il serait : sincérité. Cette compatriote belge, qui vit au Québec depuis plusieurs années à adopter l’écriture fleurissante des Européens. Les gênes étant présentes, elle écrit avec justesse et émotion. Elle livre avec une grande sincérité son univers à la fois poétique, mais aussi jubilatoire qui fait révéler cette jeune auteure comme une belle découverte littéraire que je suivrai de proche dans les prochaines années. Que ce soit l’histoire où encore, son déploiement dans son récit est très réussi. Stéphanie Kaufmann est une auteure que déjà j’adore. À lire!

Auteure :

Née à Louvain d’un père suisse et d’une mère québécoise, Stéphanie Kaufmann a grandi à Champlain, au bord du Saint-Laurent, et adopte Montréal où naîtront ses trois filles. À l’Université de Montréal, elle explore le cinéma et l’architecture avant de choisir la littérature, et complète un mémoire de maîtrise sous la direction de François Hébert, alors professeur au Département des littératures de langue française. Ici et là est son premier livre.

Références :

Titre : Ici et là
Auteure : Stéphanie Kaufmann
Éditeur : L’instant même
ISBN : 978-2-89502-251-0
Prix : 18 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009

“ La source “ de Michael Cordy

Récit :

1912 Wilfrid Voynich fait l’acquisition dans un collège jésuite d’un mystérieux ouvrage, au texte codé et aux illustrations singulières. Depuis lors, nombre de cryptologues et d’experts ont tenté de percer le désormais célèbre code Voynich et d’en découvrir l’auteur.

2008 Vatican. Le père Torino, un haut dignitaire jésuite, trouve dans les archives de l’Inquisition les actes d’un obscur procès en hérésie de 1560, celui d’un prêtre ayant accompagné les conquistadors espagnols dans leur conquête de l’Empire inca. Peu de temps avant son exécution, ses geôliers avaient fait une étrange découverte dans sa cellule, un manuscrit écrit dans une langue cryptée, relatant sa découverte en Amérique du Sud d’un incroyable secret menaçant les fondements même de l’Église. Le manuscrit Voynich ? C’est sur les traces de ce secret, dissimulé en Amazonie dans des vestiges de l’ancienne civilisation inca, que vont se lancer au péril de leur vie le père Torino et Pete Ross, le mari d’une universitaire ayant peut-être percé les secrets du code Voynich.

Avis :

Lorsque j’ai commencé ce roman, j’y allais à reculons. Je me suis demandé si je n’allais pas lire une énième version diluée du Da Vinci Code. Je me suis trompé. Cordy est le digne successeur de Ken Follett. Une écriture brillante, mêlant le réel avec la fiction, l’émotion se mélange aux rebondissements. Cela ne m’étonne pas que les droits d’adaptation soient déjà achetés par la Warner Bros. Vous ne lirez pas qu’un roman, mais une aventure dans l’univers très fermé du Vatican, en passant par l’Amazonie. Un réel plaisir de lecture. Un best-seller!

Auteur :

Michael Cordy est né en Afrique. Il vit aujourd’hui à Londres. Les droits d’adaptation de La Source, best-seller international, ont été achetés par la Warner Bros. Akiva Goldsman, scénariste de I, robot et de Da Vinci Code, travaille actuellement sur le scénario.

Références :

Titre : La Source
Auteur : Michael Cordy
Éditeur : Le Cherche Midi
ISBN : 978-2-7491-1158-2
Prix : 29,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Catégories :Avril 2009