Accueil > Mai 2009 > “ Mémoires d’un quartier – Tome 3 : Évangéline “ de Louise Tremblay-D’Essiambre

“ Mémoires d’un quartier – Tome 3 : Évangéline “ de Louise Tremblay-D’Essiambre

Récit :

Mémoires d'un quartier - tome 3 Après les secrets et les tourments de laura et d’Antoine, c’est Évangéline, leur grand-maman, qui prend place au centre de cette suite attendue de la vie d,une famille attachante. Évangéline Lacaille a la réputation d’être une femme plutôt distante, froide et intransigeante. À la mort de son mari, il y a plusieurs années, elle a appris à serrer les dents pour traverser la vie, veuve avec deux jeunes enfants. Puis les garçons ont grandi et avec le temps, Évangline s’est forgé une carapce solide, son caractère devenant exécrable. C’est sa voisine, Anne Deblois, avec son piano et sa musique, qui réussit sans le savoir à percer la cuirasse d’Évangéline jusqu’à atteindre son coeur de grand-mère: Antoine semble si malheureux. Par cette brèche ouverte par la jeune pianiste, Évangéline découvre des sentiments et des secrets depuis si longtemps refoulés en elle. Entre les ruminations intérieures de Bernadette qui s’inquiète pour ses enfants, les préoccupations d’Anne Deblois pour le petit Antoine et Cécile Veilleux qui cherche désespérément à revoir Laura, le tempérament bouillant de la vieille dame se transforme en détermination farouche à protéger et rendre heureux les siens.

Avis :

Après Laura et Antoine, voici le troisième tome de “Mémoires d’un quartier” mettant en lumière Évangeline Lacaille, qui derrière sa froideur se cache une femme amoureuse et profonde. Louise Tremblay-D’Essiambre sait mettre ces personnages en valeur et surtout en situation. Quelques lignes suffisent pour entrer dans l’histoire. Son écriture est toujours aussi étincelante, d’ailleurs ces nombreux lecteurs et lectrices qui m’écrivent sur ce site, ont un réel attachement à cette série. Pour ce tome, l’auteure explore les années 58 et 59 où les évènements de l’époque épouse parfaitement le destin ces personnages qui sont une fois de plus attachant. Un seul mot suffit pour résumer ce roman : magnifique. À lire sans hésiter.

Auteure :

La réputation de Louise Tremblay-D’Essiambre n’est plus à faire. Auteure de plus d’une vingtaine d’ouvrages et mère de neuf enfants, elle est certainement l’une des auteures les plus prolifiques du Québec. Finaliste au Grand Prix littéraire Archambault en 2005, invitée d’honneur au Salon du livre de Montréal en novembre 2005, elle partage savamment son temps entre ses enfants, l’écriture et la peinture, une nouvelle passion qui lui a permis d’illustrer plusieurs de ses romans. Son style intense et sensible, sa polyvalence, sa grande curiosité et son amour du monde qui l’entoure font d’elle l’auteure préférée d’un nombre sans cesse croissant de lecteurs.

Références :

Titre : Mémoires d’un quartier – Tome 3 : Évangéline
Auteure : Louise Tremblay-D’Essiambre
Éditeur : Guy Saint-Jean Éditeur
ISBN : 978-2-89455-316-9
Prix : 24,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Mai 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :