Accueil > Mai 2009 > “ Les Naufragés de l’île Tromelin ” d’Irène Frain

“ Les Naufragés de l’île Tromelin ” d’Irène Frain

Récit :

987375-gf En 1761, un navire français s’échoue sur un îlot perdu de l’océan Indien. Il transporte cent soixante esclaves. Pour survivre, rescapés blancs et noirs doivent cohabiter. Un officier veut construire une chaloupe. Les marins refusent de l’aider. Les esclaves acceptent. Leur dignité force le respect des Blancs. Mais au moment du départ, on ne les embarque pas. Quinze ans plus tard, quand le bruit de ce forfait a couru tous les ports, on revient les chercher. Il ne reste que sept femmes et un enfant. À partir des archives maritimes, des fouilles archéologiques et d’un séjour sur l’île, Irène Frain raconte ce chapitre méconnu des droits de l’Homme, qui a conduit les consciences à l’abolition de l’esclavage.

Avis :

Irène Frain, vient d’inscrire son roman dès le premier chapitre, parmi les ceux que l’on retiendra et deviendra un classique de la littérature francophone. L’univers de Frain, est avant tout un univers de rencontres. Elle nous plonge sur une île déserte, où s’échoue un navire français avec dans ce dernier des esclaves. La détermination de cette femme, qui raconte chronologiquement les évènements, nous donne en plus d’une excellente lecture, une leçon de vie. L’auteure, se penche sur un sujet presque tabou, mais plutôt de juger les faits, elle met en perspective les deux visions, celle de l’histoire et des droits de l’Homme. Un remarquable roman, comme il s’en fait si peu. Un millésime de la littérature.

Auteure :

Femme de lettres française, Irène Frain, de son vrai nom Irène Frain le Pohon, se consacre totalement à l’écriture après la publication de son roman ‘Le Nabab’ pour lequel elle obtient le prix des Maisons de la presse en 1982. L’auteur, qui se dit fortement marquée par son origine bretonne, est agrégée de lettres classiques en 1972. Le début de sa carrière est marqué par son rôle de professeur qu’elle tient au Lycée et à la Sorbonne. En 1976, la jeune femme publie son premier ouvrage ‘Quand les Bretons peuplaient les mers’. S’ensuit ‘Les Contes du cheval bleu les jours de grand vent’. Très vite, elle se rend compte qu’elle est faite pour écrire. Son roman ‘Le Nabab’, écrit d’après la vie de René Madec, la lance pleinement dans l’écriture. Forte de cette reconnaissance, elle publie une vingtaine d’ouvrages dont ‘Secret de famille’ qui reçoit le prix RTL Grand public 1989. On notera aussi sa collaboration avec l’illustrateur André Juillard pour son roman ‘La Vallée des hommes perdus’. Dotée d’une carrière bien remplie, Irène Frain est aujourd’hui une femme de lettres reconnue par le monde de la littérature.

Premier chapitre :

Lire le premier chapitre iciGracieuseté les Éditions Michel Lafon.

Références :

Titre : Les Naufragés de l’île Tromelin
Auteure : Irène Frain
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 9782749909905

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Mai 2009
  1. 15 mai 2009 à 8:40

    Il est notoire: les enseignants finissent par devenir les meilleurs narrateurs ….!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :