Accueil > Mai 2009 > “ Rien n’est plus précieux que la liberté et l’indépendance ” de Pierre Falardeau

“ Rien n’est plus précieux que la liberté et l’indépendance ” de Pierre Falardeau

Récit :

Tout le monde connaît Pierre Falardeau ou, du moins, croit le connaître. Si l’on sait que le cinéaste a réalisé plusieurs films importants, trop peu de gens, par contre, ont pu lire le polémiste et l’auteur engagé. Dans ce recueil de textes, qui emprunte son titre à Ho Chi Minh et qui regroupe, pour l’essentiel, ses collaborations des dix dernières années au mensuel satirique Le Couac et à la revue Le Québécois, il fait partager au lecteur ses indignations et ses enthousiasmes, ses coups de gueule et ses coups de cœur. Pierre Falardeau se penche sur l’actualité politique et culturelle avec, pour boussole, sa conviction inébranlable de la nécessité de faire l’indépendance du Québec. Qu’il commente des livres qu’il aime ou qu’il n’aime pas, qu’il parle de cinéastes ou d’amis qu’il admire, il garde toujours le même ton inimitable, direct et informé, à mille lieues de la langue de bois. En ces temps où règne la rectitude politique, voici l’exemple revigorant d’un auteur qui ne met pas de gants blancs pour user de sa liberté d’expression.

Avis :

C’est un livre coup-de-poing. Pierre Falardeau écrit avec justesse ces impressions sur le monde qu’il entoure. Sa liberté d’expression lui a sans doute coûté quelques films qu’il aurait aimé réaliser, mais l’homme sincère qu’il est, nous fait découvrir une autre facette de sa personnalité. L’indépendance du Québec est au cœur de ces écrits, une bataille qui est en lui et qu’il ne quittera jamais. Dans ces récits, on y voit aussi ces coups de cœur, il en parle avec tendresse. Falardeau est plus qu’un pamphlétaire, il est un homme de conviction au plus profond de lui-même, un homme qui se tient debout devant tout ces ennemis. C’est ce qui en fait son charme. Un grand livre pour un grand monsieur “Made in Québec”. N’attendons pas qu’il soit là-haut pour lui dire notre admiration, il sera trop tard. Bravo, Maître Falardeau.

Auteur :

Pierre Falardeau est né à Montréal en 1946. Après des études d’ethnologie, il passe au cinéma documentaire, puis au cinéma de fiction. On lui doit, entre autres, Pea Soup, Speak White, Elvis Gratton le King des Kings, Le Party, Le Steak, Le Temps des bouffons, Octobre et Miracle à Memphis. Auteur, il a notamment publié La liberté n’est pas une marque de yogourt, Octobre et 15 février 1839.

Références :

Titre : Rien n’est plus précieux que la liberté et l’indépendance
Auteur : Pierre Falardeau
Éditeur : VLB Éditeur
ISBN : 978-2-89649-055-4
Prix : 24,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Mai 2009
  1. Josée Coutu
    4 octobre 2009 à 3:38

    Bonjour qui que vous soyer! Je fais une recherche sur Pierre Falardeau, il me manque quelques éléments très important à mon avis, sa jeunesse de 0 à 20ans. Si vous avez des informations si petite quelle soit ce serais très apprécié.
    Merci à l’avance Josée

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :