Accueil > Juin 2009 > “ Paysage sombre avec foudre ” d’Alain Claret

“ Paysage sombre avec foudre ” d’Alain Claret

Récit :

claret Dans une voiture qui roule à vive allure sur des petites routes de montagne, un homme est en train de mourir dans d’atroces souffrances. Sean, son acolyte, ne sait pas quoi faire. Les deux hommes étaient chargés d’exfiltrer de France une jeune femme dont ils ne savent rien. Sinon qu’elle représente une menace pour ceux qui les emploient. Elle s’appelle Méléna, elle paraît si fragile et si vulnérable qu’ils n’ont pas été suffisamment vigilants. Avec une détermination implacable, elle a réussi à empoisonner un de ses geôliers. Deux gendarmes en quête d’un incendiaire qui sévit dans la région choisissent ce moment pour contrôler la voiture. Mal leur en prend. Sean, sans hésiter, les abat d’une balle dans le front. Et pour faire bonne mesure, il décide d’en finir avec la jeune femme. Il la tire de la voiture et l’entraîne dans les bois. Mais elle lui échappe… Au même moment et à quelques kilomètres de là, Luc, un jeune homme, se demande comment il va se sortir de la mauvaise passe dans laquelle il se trouve. Il n’a aucune ressource et n’a d’autre solution que de vendre la maison de sa mère. Le lendemain matin, quand il se promène dans le jardin, il tombe sur le corps d’une jeune femme évanouie. En la prenant dans ses bras et en la ramenant vers la maison, il ne peut pas deviner qu’il vient d’entrer dans un monde effrayant… Qui est cette étrange jeune femme ? Qui sont ces hommes cruels et déterminés à l’abattre sans autre forme de procès ? Quel crime a-t-elle bien pu commettre pour mériter un tel acharnement ? La chasse est ouverte…

Avis :

Pour un roman noir, c’est noir. Claret ne fait pas dans la demie-mesure. Une réelle découverte pour moi. Cet auteur français écrit à la perfection, comme le font les meilleurs auteurs américains. Plus que j’avançais dans le roman, plus le film prenait place devant moi. Il découpe ces chapitres en scènes cinématographiques et attache une grande importance à la psychologie de ces personnages. Claret est plus qu’un auteur, c’est le nouveau chef de file du roman sombre aux accents de Stephen King. Les frissons sont garantis. Un grand roman!

Auteur :

Alain Claret a publié Si le diable m’étreint (2002), L’Ange au visage sale (2003), Tout terriblement (2005), et Que savez-vous des morts ? (2007), aux Éditions Robert Laffont. Autant de romans noirs qui l’ont fait entrer dans l’univers impitoyable des maîtres du genre.

Références :

Titre : Paysage sombre avec foudre
Auteur : Alain Claret
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-10912-0

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Juin 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :