Accueil > Août 2009 > “ Le contraire de la mort ” de Roberto Saviano

“ Le contraire de la mort ” de Roberto Saviano

Récit :

roberto Ce livre réunit deux récits, situés dans le sud de l’Italie (Naples et ses alentours), deux textes qui se dressent contre la violence des hommes en général et celle de la mafia en particulier. Le premier, " Le Contraire de la mort ", raconte le deuil de Maria, une jeune fille de dix-sept ans, qui a vu partir son amoureux Gaetano pour l’Afghanistan, dont il ne reviendra pas. Au-delà de la dimension personnelle et historique, son histoire comporte une dimension mythique : la jeune fille, moderne Eurydice à l’inverse, dépasse tout pour retrouver Gaetano, et triomphe de la mort par son amour. L’autre récit, " La Bague ", fait le portrait de deux jeunes hommes, Giuseppe et Vincenzo, qui, parce qu’ils ont choisi d’exercer un vrai métier et refusent de faire le jeu de la camorra, vivent dans la misère. Une scène d’une violence terrible décrit les conditions absurdes et cruelles de leur assassinat. Mais cette histoire, un homme du Sud ne parviendra pas à la raconter à une femme du Nord venue enquêter sur leur mort. Son silence révèle le fossé qui les sépare, l’impossibilité qu’il a de lui faire comprendre ce qu’est réellement la mafia. Dans ces deux nouvelles, Saviano interroge la mémoire et le temps, la mort et l’amour, il évoque la confusion des sentiments, la quête d’une identité. Son écriture très réaliste, qui prend parfois la dimension du mythe, émeut profondément.

Avis :

Saviano à ce don d’écrire des nouvelles avec un talent majestueux. À la lecture de “Gomorra”, j’étais resté cloué par son écriture, mais aussi par le sujet qu’il traitait. Ici, dans les deux nouvelles, il raconte le quotidien violent de Maria, qui a vu partir son amoureux pour l’Afghanistan. La seconde nouvelle, traite de la camorra (*). Cette seconde nouvelle est d’une intensité et d’une violence terrible. Roberto Saviano, signe un autre livre exemplaire qui marquera non seulement l’histoire de la littérature italienne, mais mondiale. Bello!

(*) : La camorra (« La protection ») est un phénomène mafieux urbain à la différence de Cosa Nostra qui est issu d’un milieu rural. C’est un type de mafia né à Naples en Italie du début du XIXe siècle mais dont les origines sont plus anciennes. À partir de Naples, elle s’est diffusée dans toute la Campanie. C’est avant tout une organisation criminelle fondée sur les affaires.

Auteur :

Né le 22 septembre 1979 à Naples, Roberto Saviano, Considéré comme l’un des écrivains contemporains majeurs, se lance dans le journalisme après des études de philosophie. Collaborateur de L’Espresso et de La Repubblica, il vit, depuis l’immense succès de Gomorra (Gallimard, 2007), sous protection policière permanente et a dû quitter Naples pour sa sécurité.

Références :

Titre : Le contraire de la mort
Auteur : Roberto Saviano
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-11319-6

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Août 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :