Accueil > Août 2009 > “ La métamorphose d’Évian ” de Micheline Pérusse

“ La métamorphose d’Évian ” de Micheline Pérusse

Récit :

img409___399___livre Évian, une petite fille à la fois attachante et tourmentée, n’a jamais éprouvé de grands sentiments pour ses parents, tout en vouant une admiration sans bornes à son frère Adémor, de 14 ans son aîné. Avec sa perception particulière du monde qui l’entoure, elle tente farouchement de se faire une vie selon ses propres besoins et sa propre vision des choses. Ainsi, à travers les années, Évian se métamorphose. Enfant, elle est drôle et espiègle. Adolescente, elle poursuit une quête vers les plaisirs charnels et intellectuels. Adulte, elle recherchera l’amour à tout prix. S’en suivront autant d’échecs successifs, pour finalement parvenir dans la soixantaine à la paix et la sérénité du cœur et de l’esprit.

Avis :

Ce petit roman de moins de 200 pages, est une petite merveille littéraire. D’abord, Micheline Pérusse, est une virtuose de l’écriture, ensuite elle mêle avec brio l’atmosphère si particulière de ces romans américains. Pérusse démontre avec légèreté la vie d’Évian qu’elle dépeint subtilement. Plusieurs lecteurs se retrouveront dans le personnage d’Évian, sa recherche d’amour à tout prix et de quête de plaisirs charnels. En moins de deux pages, elle prend sous son aile le lecteur pour ne jamais le perdre une seule minute. C’est un roman comme il s’en fait si peu. Magique!

Auteure :

Micheline Pérusse est née à Montréal en 1940. Elle est mariée, mère de trois enfants et grand-mère de sept petits-enfants. Elle a tout juste 19 ans lorsqu’elle obtient un brevet B d’enseignement au primaire et un brevet spécialisé en enseignement préscolaire de l’Institut pédagogique de Westmount. Pendant dix ans, elle est enseignante au primaire et préscolaire à la Commission scolaire de Montréal. Elle se retire de la vie professionnelle pendant cinq ans et y revient en 1974. C’est ainsi que, depuis plus de 30 ans, elle fait de l’enseignement orthopédagogique au département d’audi-mutité et de psychiatrie de l’hôpital Saint-Justine de Montréal. Au début des années 1990, tout en poursuivant son travail auprès des enfants à Sainte-Justine, Micheline Pérusse entreprend un baccalauréat en Études françaises à l’Université de Montréal. Elle obtient son diplôme six ans plus tard, en 1996. Elle a également suivi une formation en psychothérapie d’orientation analytique au Centre de psychologie Gouin. La Dame sans nom est son premier roman. Ce drame psychologique a pour thème l’amnésie et la recherche de l’identité. Selon son auteure, ce récit, de façon métaphorique, rejoint la partie ombragée de chaque être humain à la recherche de sa propre identité. Il faudra attendre ensuite quatre longues années avant que madame Pérusse nous livre un deuxième texte, La Métamorphose d’Évian, mis sur le marché au printemps 2009. On y rencontre d’abord Évian, une jeune fille qui n’a jamais éprouvé de grands sentiments pour ses parents tout en vouant une admiration sans bornes à son grand frère Adémor. Par son caractère fougueux et frondeur, elle tente farouchement de se faire une vie selon ses propres besoins et sa propre vision des choses.

Références :

Titre : La métamorphose d’Évian
Auteure : Micheline Pérusse
Éditeur : Les éditions JCL
ISBN : 978-2-89431-409-8
Prix : 17,95 $

Copyright – Made in Québec – Jean-Luc Doumont – 2009
Toute reproduction interdite sans la mention
https://madeinquebec.wordpress.com

Publicités
Catégories :Août 2009
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :